Prépa ortho : découverte de la déglutition

Découverte de la déglutition en classe prépa orthophonie : à vos papilles !!!

L’IRSS propose aux étudiants en classe préparatoire aux concours d’orthophonie de découvrir la richesse de la profession d’orthophoniste. Un atelier de découverte de la déglutition est proposé aux élèves pour approfondir leurs connaissances de cette spécialité orthophonique souvent méconnue : aider des personnes à manger normalement.

Certains patients éprouvent des difficultés à avaler leur alimentation à la suite à une chirurgie ORL (ablation partielle de la langue par exemple), d’une malatpdeglu3die neurologique (comme un accident vasculaire cérébral), etc. Ils font alors appel à un orthophoniste pour une rééducation de la déglutition.
Sous forme d’un atelier ludique, collaboratif et interactif, les étudiants sont placés en position de chercheurs pour découvrir ce qui est en jeu dans la déglutition. Au menu de cette séance qui sollicite les papilles : on boit de l’eau pétillante fraîche, de l’eau gélifiée aromatisée, on goûte des biscuits et biscottes, de la compote, des flans, de la semoule. On épluche, on découpe, on hache, on épaissit, on mixe… On observe ce qui se passe en bouche et l’ensemble des fonctions cognitives et sensorielles qui sont mises en jeu.

Qu’est-ce qui se passe dans notre corps pour avaler un aliment ? Que peut-on observer chez les patients qui éprouvent des difficultés ? Quels sont les éléments qui peuvent aider les personnes à manger « normalement » de nouveau ?
Chacun échange autour de ses souvenirs d’un plat préféré et est mis à contribution pour faire un travail sur les textures des aliments, leur goût, etc… On analyse des vidéos pour comprendre ce qui se passe et pour partager ses expériences personnelles autour de la déglutition. Proust évoquait sa madeleine. Quelle est la vôtre ?

Témoignages d’étudiants :

« C’était très instructif, amusant. C’était une découverte, je ne connaissais pas trop certains des matériaux utilisés. »
« C’était une prise de conscience sur ce que peuvent vivre nos éventuels futurs patients. »
« C’est bien de mettre du concret sur l’orthophonie car en prépa on ne voit pas trop cela cette année. »

tpdeglu1

tpdeglu4

tpdeglu2

M. Hue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire S'inscrire