Taux de réussite 2017 en prépa paramédicale IRSS : toujours aussi élevés !

Interview de Jacky Pohu, responsable pédagogique des formations scientifiques et paramédicales à l’IRSS.

 

  •  M.Pohu, pouvez-vous nous dresser un bilan des résultats de vos étudiants aux concours paramédicaux 2017 ?

La promotion 2016-2017 affiche 86% de réussite, soit 147 reçus sur un effectif de 171 étudiants en prépas psychomotricien, ergothérapeute, orthoptiste et pédicure-podologue.

Un score rigoureusement identique à celui de l’an dernier, cela ne s’invente pas !

Nous n’en sommes pas peu fiers avec un pourcentage de réussite qui reste stable et très élevé alors que notre effectif en prépas paramédicales a augmenté globalement de 38%.

 

  • Vous vous attendiez à ces résultats ?

Nos taux de réussite très élevés attirant de plus en plus de candidats chez nous, nous pouvions craindre un tassement au niveau de nos résultats. Il n’en est rien et cela doit encourager d’autant plus les jeunes motivés par l’exercice d’une profession paramédicale à postuler à IRSS.

Notre équipe enseignante, sûre de son modèle mais toujours en quête d’innovations pédagogiques et méthodologiques, va continuer à n’en pas douter d’accompagner les élèves vers leur objectif, à savoir la réussite au concours.

 

  • Mais qu’entendez-vous exactement par concours paramédicaux et revenons dans le détail, si vous voulez bien, à votre bilan 2017…

Très précisément sur l’ensemble de nos sites IRSS qui préparent ces concours (Poitiers, Nantes, Rennes et Tours) : 79% de nos psychomotriciens, 91% de nos ergothérapeutes, 88% de nos orthoptistes et 100% de nos pédicures-podologues ont réussi à l’issue de leur année de préparation à intégrer les établissements préparant aux diplômes d’état. Remarquable !

Il n’empêche que nous faisons le maximum pour progresser encore et viser un taux de 90% avec un effectif croissant qui plus est. Pourquoi pas dès 2018 ?

 

  • Il se dit que vous êtes très sélectifs à l’entrée dans votre prépa et sélectionnez les meilleurs dossiers, ce qui expliquerait vos résultats exceptionnels …

Non, ce n’est pas la réalité. Les concours ergothérapeute, psychomotricien, orthoptiste et pédicure-podologue ne nécessitent pas un tel niveau de sélection pour les réussir. Je peux vous dire que nous retenons les dossiers certes sur un critère de résultats (environ 10-11 minimum dans les matières scientifiques) mais aussi et surtout sur les appréciations obtenues au lycée. Cela nous conduit à intégrer les élèves les plus motivés – et l’entretien préalable au recrutement est très révélateur – afin de les amener vers la réussite. 

Pour être très clair, un lycéen travailleur et de niveau moyen en sciences, a toutes les chances d’être retenu chez nous s’il nous montre sa motivation et sa capacité à se focaliser sur l’objectif majeur de réussir le concours. Si nous l’intégrons, il a ensuite une très bonne chance de réussir à intégrer la formation de son choix quelques mois plus tard moyennant qu’il s’appuie le plus possible sur notre modèle et notre équipe pédagogique et qu’il suive au maximum les conseils et les préconisations de celle-ci. 

 

  • Quelle est donc votre recette miracle, qui ne se dément pas depuis de très nombreuses années ?

Notre équipe pédagogique très soudée a mis en place un modèle transversal intersites qui a fait et continue de faire ses preuves, en proposant notamment des concours blancs classants, et en  consacrant de nombreuses heures à la préparation minutieuse aux concours des différentes écoles.

Notre rigueur et notre exigence certes, mais également les conditions très favorables dans lesquelles sont placés nos élèves et la relation de confiance qui règne entre le corps enseignant et les étudiants, jouent un grand rôle dans cette réussite.

La détermination des jeunes que nous retenons fait le reste !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire S'inscrire