Quelles innovations pédagogiques pour IRSS Nantes en 2018 ?

Interview de Karine Devauchelle, coordinatrice pédagogique des prépas littéraires d’IRSS Nantes.

  •  Bonjour Karine. Depuis plus de quinze ans, IRSS est un incontournable de la préparation aux concours, notamment grâce à la qualité et à l’aspect novateur de son modèle pédagogique. Quelles sont justement les nouveautés pour 2018 ?

Effectivement, nos taux de réussite et le bien-être de nos étudiants dans leur parcours de formation l’attestent : il semble que nous ayons identifié les marqueurs de la réussite et les moyens d’un coaching en douceur mais réellement efficace. Et oui : l’innovation pédagogique est l’un de nos leitmotive. L’excellence, c’est un sport de haut niveau : il ne suffit pas de l’atteindre ; l’entretenir impose de repousser toujours plus loin les limites de ses compétences.

  • Et concrètement ?

Concrètement il apparaît clairement aujourd’hui qu’une parfaite maîtrise des contenus et des contenants des concours ne suffit plus. IRSS a mis au point une méthode particulièrement efficace, à tel point que certains jurys sont obligés de se renouveler ! Notre axe de progression s’est surtout développé autour de la prise en charge en amont puis en aval du candidat.

  • Vous pouvez préciser ?

Un candidat bien préparé est un candidat averti ! Pour ce faire, nous avons mis au point à IRSS de Nantes (ville pilote de ce projet), un parcours découverte de la prépa ortho. Celui-ci se fait bien en amont de la prépa et se décompose en 2 phases :

Tout d’abord, 3 rendez-vous incontournables en décembre et janvier pour bien préparer son projet. Ces rendez-vous sont ouverts à tous : inscrits et non inscrits à IRSS.

  • Une matinée découverte du métier, des études, du concours et de la prépa, puisqu’elle est un passage obligé ;
  • Une matinée immersion pour permettre de comprendre de l’intérieur notre modèle pédagogique ;
  • Un entraînement grandeur nature : les Grands Défis IRSS. Cela consiste à passer un écrit-type pour évaluer son niveau.

Ensuite, vers avril, après les écrits, nos étudiantes ont également un rendez-vous qu’elles affectionnent particulièrement : la matinée passerelle. Puis, en juin, comme tous les ans, nous organisons la pré-rentrée des élèves inscrites en prépa orthophoniste à IRSS. La finalité de cette journée est double :

  • Informer, car les élèves doivent se lancer en prépa avec le maximum de clés pour travailler efficacement dès le jour de la rentrée
  • Rassurer, car la prépa peut et doit se vivre dans des conditions propices à l’épanouissement et au bien-être.
  • Vous êtes les seuls à proposer cela ?

Oui ; et nous en sommes fiers ! Même si nous nous attendons à ce que nos innovations pédagogiques fassent des émules ! Les concours ortho arrivent de plus en plus tôt, il nous faut absolument gagner du temps. Si le candidat parvient à saisir rapidement les attentes du concours, de la prépa, et plus largement du milieu professionnel, c’est une valeur ajoutée.

  •  Je suppose que les autres filières que vous coordonnez ne sont pas en reste ?

Bien sûr que non ! En fait, nous nous ajustons aux exigences du secteur professionnel et à la nature du concours et des études.

Pour les Travailleurs Sociaux, nous avons mis en place cette année à Nantes (Rennes a innové l’année dernière et cela a été un vrai succès), un Projet Citoyen. Nos étudiants sont guidés par des tuteurs, qui sont des anciens de l’IRSS actuellement à l’ARIFTS de Nantes. Nos jeunes doivent monter un projet grandeur nature et le réaliser. Ils doivent donc passer par les étapes de la conception, la réalisation et l’évaluation de leur projet. Qu’il s’agisse d’une journée intergénérationnelle, d’un arbre de Noël associatif ou d’un partenariat, le but est toujours de les ‘’mobiliser’’ physiquement et psychologiquement pour qu’ils parviennent à expérimenter les exigences attendues au concours.

A court ou moyen terme, toutes les filières devraient bénéficier d’un tel dispositif.

  • On voit bien que l’aspect humain est important à IRSS. Pourquoi ?

Vous parlez à une pédagogue ! L’Humain est fondamental et au cœur de nos préoccupations pédagogiques. Obtenir un concours c’est bien. Mais qu’il soit en phase avec nos aspirations profondes et que notre projet professionnel ait fait l’objet d’un accompagnement personnalisé par une équipe de pro et de prof c’est mieux non ?

  •  D’autres outils que l’on ne trouve pas ailleurs ?

 Certainement ! Nos prépa ortho cette année bénéficient de l’ORTHOLAB dont vous pouvez suivre l’actualité dans notre TUMBLR. Encore une fois, l’initiative a fait mouche. Je n’en dirai pas plus !

Nous proposons également des ateliers Gestion Mentale et Gestion du Stress. Ces formations sont optionnelles, mais elles connaissent un succès grandissant au fil des années. Vous le savez comme moi : une bonne préparation aux concours est à la fois physique, mentale et intellectuelle…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire S'inscrire