Les étudiants d’IRSS engagent leur projet caritatif vers l’Ukraine

Retour sur le projet citoyen de Chloé, Amélia, Noémie, Aurélie, Arthur, Elouan, Maëlla, Anaïs, étudiants à IRSS Rennes

 

Dans le cadre de leur projet citoyen, des étudiants s’engagent pour répondre aux nombreux besoins des ukrainiens aujourd’hui affectés par la crise économique et la guerre civile. Les maternités, entre autres, vivent de graves situations de pénuries (il manque beaucoup de produits de puériculture). 

Après avoir contacté plusieurs associations en lien avec l’Ukraine, les étudiants ont réalisé un partenariat avec l’association UKR’NGO. Cette ONG à visée humanitaire est située à Strasbourg ; elle affrète des convois de matériel en direction de l’Ukraine. Pour savoir ce dont les Ukrainiens ont besoin, l’association sonde différents établissements (maternités, orphelinats…) et tente de répondre aux demandes. 

 

  • De multiples actions pour recevoir des dons et du matériel 

Les étudiants s’engagent pleinement dans ce projet : ils comptent d’ailleurs se rendre eux-mêmes sur le terrain. Afin de financer cette action caritative, ils ont déjà organisé une cagnotte « Leetchi » (une cagnotte collaborative sur Internet qui permet de transférer de l’argent pour des associations) et réaliseront, à partir de début janvier, des  collectes de matériel de première nécessité : des bodys, des couches, des lingettes, des biberons, des vêtements de 0 à 3 ans et autres produits de puériculture. 

Les démarches pour la location d’un minibus ont déjà été effectuées. Il s’agit pour les étudiants de partir par leurs propres moyens. Même si le budget reste contenu, ils cherchent encore des dons et des partenaires afin de pouvoir financer le minibus et la vie en Ukraine. 

Ils espèrent réaliser ce projet au printemps et, s’ils ne peuvent apporter eux-mêmes les produits de puériculture récoltés, en laisseront l’initiative aux camions de l’association partenaire UKR’GO. 

Ce projet citoyen leur a dans tous les cas apporté de nombreuses choses positives : apprentissage du travail en équipe, solidarité, écoute, meilleure connaissance de l’autre. Reste l’essentiel : la cause des mamans ukrainiennes et de leurs enfants. Nul doute que nos dynamiques étudiants parviendront à réaliser leur ambitieux projet. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire S'inscrire