Les étudiants en prépas sociales organisent un concert pour les enfants Rohingyas

6 étudiantes en prépas sociales à IRSS témoignent sur le projet citoyen mené auprès d’UNICEF pour récolter des fonds pour les enfants Rohinghyas. 

  • Pouvez-vous nous décrire votre projet ?

Nous avons décidé de nous investir pour un projet humanitaire dans le cadre du projet citoyen que nous menons en prépa sociale. Nous visions une action au profit de personnes en difficultés sociales et économiques. Nous avons choisi de nous investir pour une cause soutenant les enfants : nous sommes actuellement en classe préparatoire au concours d’Éducateur de Jeunes Enfants à IRSS Tours, et nous nous sentons concernées par l’actualité qui touche ces personnes, notamment les enfants issus du peuple Rohingyas. Nous nous sommes mises en partenariat avec l’UNICEF dans le but de mettre en place un événement destiné à récolter des fonds pour ce peuple.

  • Et quel est cet événement ?

Nous avons organisé un concert avec la participation d’un groupe musical bénévole, « Purple Gazelle », le 1er février à la salle « l’Escale » de Saint-Cyr-sur-Loire. Nous avons élaboré une maquette d’affiche et des flyers afin de faire la promotion de notre événement. De plus, nous avons contacté les services municipaux de Saint-Cyr-sur-Loire afin de discuter au sujet de l’organisation de la salle et du matériel nécessaire, notamment pour le groupe musical et le public accueilli. Nous avons également pris contact avec l’association « le 37e Parallèle », qui regroupe plusieurs groupes de musique, dans le but de trouver un groupe supplémentaire souhaitant jouer bénévolement à notre concert.

  • Quel bilan tirez-vous de cette action ?

Nous avons pu récolter des fonds pour les enfants rohingyas, ce qui était l’objectif premier. Mais le travail en équipe nous a aussi permis de développer des capacités de communication, d’organisation, de prise d’initiatives, de répartition des tâches, ainsi que d’utiliser nos contacts individuels pour mener à bien ce projet. Chacune de nous avait des motivations personnelles bien précises, mais nous nous retrouvons toutes dans ce projet que nous avons établi. Ces motivations nous donnent davantage envie de nous investir collectivement dans un projet d’engagement citoyen, avec un but humanitaire.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire S'inscrire