Préparez un CAP Accompagnant Éducatif Petite Enfance en parallèle de la prépa IRSS !

cappetiteenfanceirss

Depuis quelques années, déjà, les étudiants d’IRSS peuvent préparer un diplôme de la petite enfance en parallèle de leur préparation aux concours d’Auxiliaire de Puériculture  ou d’Éducateur de Jeunes Enfants. Un « double cursus » exigeant mais très formateur.

Préparer deux projets, se former dans deux cursus, viser deux objectifs, le tout la même année… Tel est le défi que se lancent les étudiants d’IRSS inscrits dans les préparations aux concours de la Petite Enfance. Les futurs auxiliaires de puériculture ou éducateurs de jeunes enfants préparent, en parallèle de leurs épreuves, un CAP Accompagnant Éducatif Petite Enfance (nouvelle dénomination pour le CAP Petite Enfance). Certains cours sont « communs », d’autres spécifiques à chaque formation.

Les candidats inscrits au double cursus sont dispensés des épreuves préliminaires générales du CAP (dites « théoriques), ils auront donc à valider 3 enseignements professionnels (EP) pour obtenir leur diplôme : prise en charge de l’enfant à domicile (EP1), accompagnant éducatif de l’enfant (EP2), techniques de services à l’usager (EP3). Bien sûr, là encore, selon le parcours et les diplômes obtenus, certains candidats peuvent n’avoir à passer que 1 ou 2 enseignements professionnels. Les responsables pédagogiques d’IRSS étudient le parcours de chaque étudiant pour déterminer leurs besoins spécifiques.

Un double cursus pour une double finalité

Préparer le diplôme du CAP en même temps qu’un concours de la petite enfance n’est pas un pari fou ! Il s’agit plutôt d’un choix stratégique qui vise deux finalités.

La première relève de la plus stricte efficacité : il s’agit de se donner plus de chance au concours Auxiliaire de Puériculture ou Éducateur de Jeunes Enfants grâce aux expériences et connaissances proposées par le CAP. Les enseignants et jurys blancs professionnels d’IRSS sont unanimes sur le sujet : les étudiants qui suivent le double cursus « bonifient » leur projet grâce aux interactions entre les deux formations. Les modules proposés dans la préparation CAP et les stages en milieu professionnel imposés par le diplôme « ancrent » mieux certains candidats dans le secteur de la petite enfance. Avec 16 semaines de stage obligatoires (ce qui impose d’avoir déjà en partie validé quelques semaines dans le milieu de la petite enfance) et une journée par semaine de cours théoriques pour le CAP en plus de leur prépa, les étudiants d’IRSS développent de solides atouts pour étayer leur projet.

La seconde finalité consiste à se donner une « assurance ». Les concours d’entrée en école d’auxiliaire de puériculture ou d’éducateur de jeunes enfants sont particulièrement sélectifs et, malgré les excellents résultats des élèves issus d’IRSS, on ne peut présager d’une réussite à 100%.

Le CAP permet de valider son année par un diplôme, quel que soit son résultat au concours. Ainsi certains étudiants peuvent-ils s’insérer dans le milieu professionnel de la petite enfance pour repasser leurs concours, le cas échant, l’année suivante : fort d’une année d’immersion et des acquis de la prépa, nombreuses sont les réussites en année 2 !

Concours ou diplôme, pourquoi choisir ? Forts de leur expérience, les enseignants d’IRSS vous accompagneront pour faire de ce double cursus une double réussite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire S'inscrire