La conclusion du premier semestre : la semaine de Spécialisation des Préqualification Sport vue par les élèves, formateurs et coordonnateurs !

 « Je suis contente que cette semaine de spécialisation se termine. Même si en tant que sportive j’ai pris beaucoup de plaisir à enchaîner les épreuves, j’y ai laissé beaucoup d’énergie physiquement mais surtout psychologiquement, les vacances de Noël sont les bienvenues !» Marine élève en Préqualification à IRSS Rennes.

Le décor est planté, Marine ne vient pas de terminer un décathlon mais c’est tout comme ! En une semaine elle a satisfait aux exigences d’un écrit d’1 heure, d’une épreuve de QCM de 30 min et d’un oral de motivation devant un jury…voici pour la tête !

« Devenir Éducateur Sportif c’est la tête et les jambes » Théo élève à Brest.

Concernant les jambes : un suivi de cours collectif de 45min, une épreuve de musculation (développés couchés, squats et tractions), une épreuve de football, une épreuve de volley, une épreuve de natation, une course d’orientation et pour finir un test d’endurance (test Luc Léger).

3 épreuves théoriques + 2 épreuves de fitness+ 2 sports collectifs+ 2 épreuves en milieu naturel + 1 test d’endurance = 10 épreuves. Le compte est bon, la semaine de spécialisation tient son décathlon !

 « Avant cette semaine de spécialisation j’étais indécise entre m’orienter sur un BPJEPS AF (Activités de la Forme) ou BPJEPS APT (Activités Physiques pour Tous). Mon classement sur la filière APT me rend plus optimiste sur la réussite du concours en juin ». Camille élève à IRSS Le Mans.

Effectivement cette semaine d’examen permet aux stagiaires de la Préqualification SPORT IRSS de se situer les uns les autres par filière au travers d’un classement général.

« Je m’oriente sur la filière sports collectifs(ASC). Je suis heureux car ma 7ème place au classement BPJEPS ASC valide en quelque sorte mon investissement depuis le début de l’année. Même si j’ai tout donné en musculation et en suivi de cours collectif, mes notes me laissent penser que je fais le bon choix en allant vers les sports collectifs » assure Quentin élève à IRSS Cholet dont la sérénité se lit sur son visage.

 « C’est intéressant d’observer l’investissement de nos stagiaires sur cette semaine de spécialisation. Nous leurs expliquons l’importance de prendre du plaisir même s’il s’agit d’un examen. Les métiers du sport permettent aux encadrants et aux pratiquants l’épanouissement personnel et nous sommes garants du bien-être de nos stagiaires » Céline T, coordonnatrice du dispositif préqualification à IRSS Sables d’Olonne.

Pour cette session 2018, les 396 élèves du dispositif préqualification des sites de Brest, Le Mans, Les Sables d’Olonne, Cholet, Rennes et Nantes ont réalisé sur la même unité de temps les mêmes épreuves y compris pour le sujet écrit et le QCM.

« Le modèle du dispositif Préqualification IRSS Sport est appliqué sur l’ensemble des sites et cet examen commun à tous les élèves est un garant de cette équité » note Jonathan Rondineau Coordonnateur du dispositif à IRSS Sport.

Le modèle pédagogique de IRSS Sport misant sur un accompagnement individualisé dans une dynamique de groupe est renforcé par les valeurs qui transpirent durant la semaine de spécialisation.

« Nous savons qu’en fin d’année nous aurons un concours d’entrée très sélectif pour intégrer le BP souhaité et ce qui est remarquable c’est que nous avons compris que la réussite passe par l’entraide et que le dépassement de soi favorise la cohésion » conclut Louise élève IRSS Rennes.

Pour tous nos élèves de préqualification, les prochaines échéances sont les « BP Blanc », des tests grandeur nature pour être prêt le jour J ! De nouvelles émotions en perspective …

 

Plus d’informations :

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire S'inscrire