Concours de sous-officier de Gendarmerie 2019 : 20 000 candidats pour 3.559 places pour la session d’octobre !

Cette année (mais une fois n’est pas coutume…) le concours de sous-officier de Gendarmerie se déroule à l’automne. Cette session d’octobre accueillera environ 20 000 candidats pour un nombre de places fixé par décret au Journal Officiel du 27 septembre à 3 559 (internes et externes).

Les candidats vivront cette année quelques petites nouveautés par rapport aux éditions précédentes : en plus de modalités nouvelles de réalisations des tests, seule la dissertation sera prise en compte pour l’admissibilité. 3 heures de composition sur un sujet d’actualité générale pour basculer (ou non !) sur les épreuves d’admission : c’est peu dire que les compétences linguistiques et rédactionnelles seront décisives pour espérer continuer avec les tests de sport, de logique, de personnalité et d’entretien.

Les étudiants d’IRSS ont pu s’entraîner depuis septembre 2018 sur l’ensemble des configurations d’épreuves : ils ont suivi les cours jusqu’en mai, rendu des travaux et suivi un plan d’entraînement durant la période des vacances, puis sont revenus pour une session de révision juste avant le concours : ils sont prêts et nous leur souhaitons bon courage ! Les admissibles, et nous savons qu’ils seront nombreux, pourront revenir à IRSS pour des parcours blancs en sport et des entretiens types.

Si vous aussi vous voulez préparer vos concours de sous-officier de gendarmerie, rejoignez les professionnels des concours de la défense et de la sécurité.

Pour en savoir plus

La prépa Gendarme

Les prépas Défense et Sécurité Publique 

Suivez-nous sur nos réseaux sociaux : FacebookInstagramTwitter et Linkedin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire S'inscrire