Pourquoi une prépa médecine à IRSS ?

La PACES (Première Année Commune aux Etudes de Santé) est une année difficile pour les jeunes qui viennent de quitter le lycée : programme dense, rythme intensif, méthodes universitaires et concours sélectifs.

Le numerus clausus qui fixe un nombre de places pour entrer dans la spécialisation de son choix (médecin, dentiste, pharmacien, sage-femme, kinésithérapeute) est très limité. A la fac de médecine de Nantes en 2017, pour environ 1500 inscrits en 1ère année médecine, seulement 218 places en Médecine / 102 en Pharmacie / 39 places en Odontologie / 27 places en Sage-Femme et 60 places en kinésithérapie étaient disponibles.

Pour réussir sa PACES, il faut se placer en tête des classements. L’objectif des prépas PACES est d’accompagner l’élève tant d’un point de vue pédagogique que mental.

Aujourd’hui, 75% des étudiants qui accèdent à la 2ème année de médecine, se sont inscrits en parallèle en prépa pour se donner davantage de chance de réussite.

 

  • Pourquoi une prépa médecine ?

 

1 / Pour accompagner votre entrée à l’université

 

« La principale différence avec le lycée, c’est l’anonymat. On est plus de 1000 étudiants dans les amphis : on se sent perdu dans la masse et livré à nous-même dès le départ : pas d’encadrement par les profs, pas de contrôles continus… Il faut avoir les nerfs solides et être endurant. La première année est un marathon et le seul mot d’ordre : TRAVAILLER. Je ne manquais ni de motivation ni d’envie, j’ai beaucoup travaillé et ça a marché. » Pauline, en dernière année d’internat d’hépato-gastro-entérologie, Nantes.

A IRSS :
Vous êtes encadrés par de vrais profs pour les matières à gros coefficient exclusivement agrégés et/ou docteurs en sciences ! Des enseignants à votre écoute, pour synthétiser, éclaircir des points de cours et apporter une réponse sans délai à vos interrogations !

 

2/ Pour vous aider à supporter un rythme de travail intensif

 

« Les unités d’enseignement sont nouvelles. Et les cours défilent à toute vitesse. Il faut retenir une masse d’informations nouvelles qui au premier abord est incompréhensible. Cela demande beaucoup de travail personnel le soir, le week-end…pour travailler, sythétiser les cours, les organiser et surtout les mémoriser. « La 1ère année de médecine exige du « par-cœur» : motivation, persévérance et endurance. » Julie, 2e année médecine à Rennes

A IRSS :
Dès la première semaine de cours à la Faculté, vous rencontrez votre parrain, étudiant en année supérieure, pour vous guider et vous rassurer. Les cours commencent 15 jours après la rentrée. En attendant des options en gestion mentale et en gestion du stress vous sont proposées et vous êtes en contact avec vos parrains pour des conseils méthodo.

Les contenus sont en lien direct avec le programme de la faculté de médecine de Nantes, et actualisés en fonction des évolutions.

A IRSS, ce sont :

des COURS : sous forme de QCM/QIM avec une évaluation à l’issue de la séance

des ÉVALUATIONS : avec les mêmes modalités que lors du concours avec le même nombre de questions, le même temps

des RÉVISIONS : avec des séries de QCM avant les 4 concours blancs et des corrections d’annales avant le concours en face à face pédagogique 

des CONCOURS BLANCS : avec 2 mini concours blancs au milieu de chaque semestre regroupant toutes les matières commencées et 2 concours blancs à l’identique du concours en fin de semestre

du SOUTIEN

 

3/ Pour adopter « l’esprit concours »

 

« Au lycée, on n’est pas habitué à passer des concours. En première année, nous sommes soumis à la pression des résultats aux concours de fin de semestre. Il faut constamment s’entraîner de manière individuelle aux concours blancs pour s’auto-évaluer et se situer par rapport aux autres», Eric, 1ère année médecine à Nantes.

A IRSS :

– Des évaluations régulières pour se situer par rapport aux autres
– Des enseignants qui connaissent et maîtrisent parfaitement le contenu de la 1ère année de médecine et qui vous accompagnent avec pour seul objectif : la réussite de votre concours PACES

« Ma prépa en parallèle de la 1ère année de médecine m’a beaucoup aidée sur un plan scolaire et moral : travail en petit groupe avec un soutien personnalisé des enseignants. J’ai pu ainsi rencontrer et échanger avec d’autres étudiants dans la même situation que moi. Je recommande les prépas pour tous ceux qui ont besoin de se rassurer, d’être encadré, d’être suivi, boosté et motivé ! », conclut Pauline, qui après cette dernière année d’internat, s’orientera vers une thèse.

 

LES + D’IRSS :

  • Locaux à proximité de votre Faculté

  • Cours déjà tapés et distribués sur demandes

  • Permanence en semaine

  • Mélange de professeurs et d’étudiants

  • Plateforme en ligne

  • Suivi personnalisé

  • Atelier gestion mentale et du stress

 

Lycéens, futurs étudiants en médecine, dentaire, sage-femme, pharmacie, kinésithérapie, vous avez des interrogations, des doutes ? Besoin de conseils méthodologiques, d’astuces ou de témoignages pour préparer au mieux votre première année, retrouvez toute l’info et les clés pour réussir sa PACES sur www.reussirmapaces.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

S'inscrire S'inscrire