Maître Nageur Sauveteur : 4-Surveiller et sauver

Au delà de l’enseignement des activités associées à la natation, à la compétition et à l’animation de bassin, le Maitre Nageur Sauveteur assure la surveillance et la sécurité des lieux de baignades dont il a la charge. A ce titre, il est avant tout un sportif afûté et entraîné à intervenir dans des situations d’urgence.

Le BP JEPS AAN intègre le Brevet National de Sécurité et de Surveillance Aquatique (BNSSA : délivré par le Ministère de l’Intérieur).

Ce diplôme donne à son titulaire les compétences de :

  • Surveiller et sécuriser les lieux de baignade.
  • Intervenir en milieu aquatique en cas de noyade.
  • Apporter les gestes de premiers secours aux victimes avec notamment l’utilisation de l’oxygénothérapie.
  • De permettre l’évacuation du blessé

Divers lieux de baignade sont référencés, tels que :

  • Piscines d’accès payant publiques ou privées
  • Bords de mer
  • Lacs et étangs

Surveiller, informer, sécuriser, intervenir, apporter les gestes de premiers secours et permettre l’évacuation des victimes : telles sont les missions de base du Maitre Nageur Sauveteur.

Il est appelé à intervenir dans de nombreuses situations et se doit de faire preuve d’autorité auprès des divers publics qu’il accueille.

Il est le garant de la sécurité des baigneurs et à se titre les notions de responsabilité et de clairvoyance sont omniprésentes.

Afin de maintenir ses aptitudes, des exercices de mise en situation sont organisés régulièrement.

Les prérogatives imposent également à ce dernier de suivre une formation continue annuelle (dans le cadre du PSE1) et de renouveler le BNSSA tous les 5 ans.

Nous avons donc abordé les 4 facettes du métier de Maître Nageur Sauveteur :

Nous allons voir, page suivante, que le Maître Nageur Sauveteur évolue dans un secteur en pleine mutation, source de beaucoup d’opportunités pour lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

S'inscrire S'inscrire