Foire aux questions
Prépas Gendarme et Gardien de la Paix

Suite à nos Portes Ouvertes Virtuelles du 16 avril 2020 concernant les Prépas Gendarme et Gardien de la Paix IRSS,
retrouvez sur cette page l’ensemble des questions posées lors cet événement.

SOMMAIRE

Cliquez sur une partie pour accéder aux questions/réponses sur le sujet.

S'inscrire aux concours 

Y a-t-il un âge limite pour passer le concours de sous-officier de gendarmerie ou de gardien de la paix ?

Il faut être âgé de 18 ans au moins et de 35 ans au plus au 1er janvier de l’année du concours.

Est-il possible de commencer la formation à IRSS avant 18 ans ?

Oui. Il faudra par contre avoir 18 ans au moment de l’inscription au concours.

Est-ce que, entre les épreuves écrites et les épreuves orales et sportives, une visite médicale est demandée pour le concours SOG ?

Les épreuves d’admission aux concours interne et externe pour le recrutement des sous-officiers de gendarmerie comprennent une épreuve sportive pour laquelle tout candidat doit présenter un certificat médical mentionnant son aptitude à subir l’épreuve. Ce certificat doit dater de moins d’un an ou moins de deux ans pour les visites médicales périodiques des militaires.

Bien sûr, même si vous êtes admis en école, il faudra encore passer la visite médicale d’aptitude.

Combien y a-t-il de candidats se présentant aux concours de Gendarmerie ?

Il y avait environ 15700 inscrits pour la session 2019 pour moins de 1500 places en concours externe.

Quelles types d'options dois-je favoriser pour mon BAC ?

Aucune option n’est meilleure que l’autre pour passer les concours de la défense et de la sécurité. Il vaut mieux choisir ce qui vous permettra de progresser et de réussir dans des matières qui vous épanouissent.

Être réserviste dans la gendarmerie, est-ce que c’est un avantage pour le concours de sous-officier ?

Une expérience de réserviste est effectivement un atout certain pour le concours ! Vous manifestez à travers cette expérience un engagement précoce et une volonté de servir qui retiendront l’attention du jury. Ce ne sera pas « suffisant » : il faudra tirer de ce vécu des éléments susceptibles d’étayer vos motivations. C’est le travail des formateurs en prépa à l’entretien à IRSS que de vous aider dans cette tâche.

Candidater à IRSS

Est-ce qu’il y a une présélection pour entrer dans vos écoles ?

Vous devez effectuer une candidature via notre site internet. Après étude de dossier, dès lors que tout est conforme à nos attentes, un entretien vous sera proposé. Il s’agit d’une discussion avec un responsable pédagogique : l’objectif est de valider que votre projet est cohérent par rapport aux attendus du concours et de la profession, mais aussi que vous avez le niveau requis pour progresser et réussir.

Passant le bac en 2021, à quelle époque faudra-t-il envoyer ma candidature ?

Vous pouvez déjà venir nous voir en salon et/ou rencontrer nos enseignants et nos étudiants lors de nos portes ouvertes (les premières sont en novembre/décembre généralement). Après cela vous remplissez votre dossier et vous nous le faites parvenir avant un entretien (qui peut se dérouler dès janvier). Plus tôt vous candidatez, mieux vous sécurisez l’inscription.

Dois-je attendre l'obtention de mon BAC pour m'inscrire ?

Surtout pas ! Vous risqueriez de ne plus avoir de place. Vous pouvez vous inscrire à partir de décembre/janvier de l’année de terminale. Si vous n’aviez pas votre baccalauréat, votre dossier serait bien sûr annulé.

L'entretien est-il automatique dès lors qu'on a envoyé le dossier d'inscription ?

Non, nous étudions les bulletins et les motivations. Nous écartons très peu de dossiers sans rencontrer le candidat :  nous estimons qu’un « mauvais dossier » est parfois lié à une histoire chahutée et que le candidat est en droit de s’expliquer. Le futur du jeune nous intéresse plus que son passé.

Je souhaiterais intégrer une de vos écoles pour préparer le concours de sous-officier de gendarmerie. Cependant je réside actuellement à Nice, comment se passent les inscriptions pour intégrer l'école de Brest ?

Vous pouvez vous inscrire en ligne. L’entretien de candidature pourra avoir lieu à distance si vous ne pouvez pas vous déplacer.

Faut-il un bac pour faire une préparation aux concours de sous-officier de gendarmerie à l'IRSS ?

Oui, le bac est obligatoire. Plus généralement, avant la 1ère épreuve du concours, il faut être titulaire d’un baccalauréat ou d’un diplôme ou titre enregistré et classé au moins au niveau IV dans le RNPC.

Est-ce possible d’intégrer la prépa en ayant un simple bac professionnel ?

D’abord un bac professionnel n’est pas forcément « simple »… Qui plus est, ces baccalauréats attestent de compétences « techniques » ou « pratiques » qui peuvent intéresser les forces de l’ordre. Bien sûr le niveau « théorique » ou « académique » des lycéens sortant de bac pro est (parfois)  plus faible que celui des bacs généraux. C’est justement l’objectif de la prépa que de remettre à niveau (et au niveau du concours) les candidats motivés pour y arriver.

Je suis en première bac professionnel métier de la logistique et du transport. Je souhaiterais faire une Prépa Gardien de la Paix. Est-ce possible de l'intégrer en ayant ce type de bac professionnel ?

Tous les baccalauréats sont acceptés pour passer les concours. Vous pouvez donc candidater à IRSS avec un baccalauréat professionnel. Peut-être faudra-t-il travailler un peu plus intensément les cours théoriques : mais votre formation pourra peut-être devenir utile dans votre futur métier de policier ! 

Est-il conseillé de faire un parcours bac+2 avant d'intégrer la prépa ?

On peut se lancer dans la préparation au concours de sous-officier de gendarmerie ou de gardien de la paix dès la sortie du bac. Si le projet de devenir gendarme ou gardien de la paix n’est pas encore sûr, rien n’empêche d’aller effectuer une ou plusieurs années dans les études supérieures avant de se lancer.

Bonjour, peut-on intégrer la prépa après avoir fait STAPS et non pas directement après le bac ?

Oui, cela est tout à fait possible. Comme n’importe quelle autre formation dès lors que vous avez obtenu votre bac ou équivalent.

Est-ce gênant d'être en BAC +3 pour intégrer la prépa Gendarme ?

Pas du tout, au contraire. Tous les parcours scolaires et universitaires peuvent être valorisés pour les métiers de la défense et de la sécurité.

Est-ce un plus d'avoir occupé un travail « saisonnier » au sein de la police municipale pour intégrer l'IRSS ?

Oui, c’est un forcément atout très intéressant qu’il sera possible de valoriser pour le concours. Encore faut-il analyser cette expérience pour en faire un élément important de votre parcours tourné vers votre projet. Ce « bilan de compétences » est travaillé avec les formateurs d’IRSS.

Je suis en 1 ère et je souhaite redoubler pour partir en STMG. J'aimerais rejoindre cette prépa afin de passer le concours de Gardien de la paix pour devenir motard. Je ne suis pas très bon en Français mais je me débrouille bien à l’oral et tout va pour le mieux en sport. J'ai une chance de rentrer dans votre école ou pas ?

Bien sûr : nous sommes là pour vous emmener vers votre projet. Mais ne négligez pas matières de l’écrit durant votre scolarité lycéenne parce que la première épreuve du concours s’appuie sur un sujet rédactionnel. Il faut passer cette étape pour aller aux épreuves de sport et d’oral. Vous pourrez à IRSS travailler cette partie lors des cours de méthodologie et de langue française mais nous vous conseillons de ne pas attendre la prépa pour travailler ces matières. Plus vous vous y prendrez tôt, meilleur sera votre niveau « fondamental » et plus vous pourrez progresser. Quand sa base est large et solide, la pyramide peut monter très haut !

Je n'ai pas de culture « militaire », est-ce que cette approche est abordée en formation ?

Tout dépend ce que vous entendez par « culture militaire »…

En formation au concours de sous-officiers de gendarmerie, vous apprendrez bien sûr tout ce qu’il faut savoir sur la réalité du métier, sa diversité, les grades, les conventions,… Des professionnels seront là pour vous « transmettre » les connaissances fondamentales.

Plus globalement, vous travaillerez dans une ambiance studieuse, empreinte de rigueur et de respect pour vos camarades et vos enseignants.  Vos valeurs seront le travail et le goût de l’effort, le dépassement de soi, l’entraide et la solidarité, la conformation aux règles et aux usages. Vous devrez vous fondre dans un « esprit de corps » parfaitement en phase avec la culture militaire !

Si on n’est pas très bon à l’écrit mais qu’on possède une bonne aptitude physique, on a des chances ?

Tout dépend de votre niveau en langue française et en rédactionnel. Les équipes pédagogiques font chaque année tout leur possible pour que les candidats puissent combler leurs lacunes et élever leur niveau aux attendus du concours. Les cours de langue française, méthodologie et culture générale sont là pour vous aider.

Bonjour, conseillez-vous de commencer le sport avant l'intégration de l'école ?

Oui, absolument ! Mais il ne faut pas le faire « n’importe comment » : il ne s’agit pas de tenter de réaliser le parcours mais de se remettre en forme : course à pied, musculation (dans le respect de l’intégrité du corps !), assouplissement… Tout cela doit se faire de manière progressive et sans forcer au point de risquer la blessure !

Quel type d'exercice physique conseillez-vous pour commencer ?

Vous pouvez travailler sur l’endurance (le cardio) et la musculation. Mais avec modération, selon un principe de progressivité et de sécurité, surtout si vous pratiquez peu.

La préparation aux concours IRSS

Combien de temps dure la prépa concours ?

Nous organisons un calendrier susceptible de convenir à tous les cas de figure : concours à l’automne (le plus probable…) ou concours au printemps. La prépa comprend 3 périodes :

  • la première débute fin septembre 2020 et se termine fin avril 2021 (l’étudiant acquiert les méthodes et connaissances de base et prépare les concours qui se déroulent au printemps)
  • la seconde, avec des horaires allégés, commence fin avril 2021 et se termine début juin 2021 (l’étudiant consolide ses acquis et continue à s’entraîner)
  • la troisième reprend en septembre pour 3 semaines (l’étudiant réactive ses connaissances et revient s’entraîner pour les concours qui peuvent se déroulent en automne).

Les étudiants admissibles sont accompagnés pour les oraux et le sport jusqu’au bout de leur sélection.

Combien y a-t-il de personnes par classe ?

Nos effectifs oscillent entre 25 et 30 personnes (avec des dédoublements pour certains cours) par classe.

Concernant la préparation au concours de sous-officier de gendarmerie (SOG), combien d'heures de formation au total par semaine les cours représentent-ils ? Y a-t-il des périodes de « pauses » ?

Durant la première période de 25 semaines, les étudiants ont environ 22 h de cours par semaine. Les semaines suivantes, le nombre d’heures baisse. Dans tous les cas les étudiants suivent le cadre des vacances scolaires de leur académie.

Sur combien de jours les cours sont-ils étalés ? Peut-on cumuler avec un job étudiant ?

Les cours sont organisés sur la semaine, même si les responsables et coordonnateurs font tout leur possible pour concentrer les cours sur 4 jours… Il est possible d’avoir un petit job étudiant bien sûr, mais nous n’aménageons pas de dispositifs spécifiques pour les non assidus : il faut donc que ce job soit compatible avec l’emploi du temps (mais aussi avec l’exigence d’entraînement physique).

Il n'y a pas d'épreuve d'anglais pour le concours SOG ?

Non, cette épreuve (pas forcément d’anglais d’ailleurs) a été bizarrement supprimée il y a quelques années… Mais attention : tous les ans nous vivons des changements et il n’est pas dit que l’épreuve de langue ne fasse pas son retour bientôt (comme ce fut le cas en 2019 dans les concours de Gardien de la paix). A IRSS nous nous tenons en veille et nous proposons de toute façon une trentaine d’heures pour rester au niveau sur les fondamentaux linguistiques.

Bonjour je suis fortement intéressé par votre école de Caen qui a priori est un nouvel établissement. J'aurais souhaité avoir des précisions sur l'expérience des enseignants qui vont être recrutés ? En effet, un nouvel établissement sous-entend parfois une organisation à mettre en place ce qui pourrait nuire à l'enseignement.

Toute nos prépas sont organisées sur le même modèle et les enseignants sur chaque site sont formés par des responsables et coordonnateurs pédagogiques dans chaque matière. Les contenus dispensés sont les mêmes dans toutes les villes ! Les concours blancs classants intersites montrent que le niveau de la formation est le même partout !

Si au bout de 1 an j’échoue, je fais quoi ? J’abandonne ou je refais la prépa ?

Il est rare de totalement « échouer » : nous préparons les étudiants au concours de sous-officiers de gendarmerie ainsi qu’aux sélections GAV (gendarme adjoint volontaire), au concours gardiens de la paix et ADS (adjoint de sécurité). Vous ressortez dans tous les cas sur les rails de votre projet ! Les acquis de la prépa vous permettront de retenter les concours en interne et en externe, ce qui vous donne une double chance !

Est-ce que vous faites une formation pour le concours de Gendarme Adjoint Volontaire ?

Nous préparons spécialement les concours sous-officier de gendarmerie et gardien de la paix mais nous conseillons aussi fortement de passer en parallèle les recrutements GAV ou ADS pour la Police. Nous réservons donc certains créneaux de cours pour la préparation GAV et ADS.

Quel est l’intérêt de se préparer au concours de sous-officier de gendarmerie (SOG) chez vous si on peut plus facilement aller en GAV (gendarme adjoint volontaire) ?

D’abord, vous vous préparez pour réussir le concours de sous-officier de gendarmerie, ce qui vous permettra d’entrer dans la « carrière » une fois vos examens en école réussis !

Ensuite vous préparez aussi les sélections GAV, qui ne sont pas si faciles quand on s’y engage tout seul…

Enfin si vous échouez au concours de SOG, le fait de l’avoir préparé avec IRSS vous permettra de le repasser plus facilement quand vous serez GAV : vous aurez même des chances supplémentaires car vous pourrez le repasser en interne ET en externe. Il ne faut pas oublier qu’un gendarme adjoint volontaire est en CDD… un jour ou l’autre il devra passer ses concours pour devenir sous-officier !

J’aimerais être gendarme adjoint volontaire. Est-ce que les inscriptions sont possibles dès maintenant ?

Les sélections pour GAV s’organisent en cours d’année. Il faut prendre contact avec le CIR (Centre d’Information et de Recrutement de la Gendarmerie) de votre région.

Cette prépa prépare-t-elle également au concours de pompier ?

Les concours de sapeur-pompier professionnel (SPP) sont différents des concours de la défense et de la sécurité. Ce ne sont pas les mêmes métiers, pas les mêmes attendus… Les épreuves sportives, par exemple, sont beaucoup plus difficiles et intenses pour les futurs pompiers (natation, endurance cardio-respiratoire, souplesse, endurance musculaire de la ceinture dorso-abdominale, des membres supérieurs et inférieurs…).

Questions pratiques 

Les élèves ont un logement dans l'école ou à l'extérieur ?

L’IRSS ne possède pas d’internat. Nous sommes cependant en lien avec des propriétaires et organismes dans chaque ville où se trouvent les prépas concours IRSS : nous vous conseillons de prendre les informations sur la page internet du site IRSS que vous visez ou de prendre contact par téléphone avec nos collaborateurs pour ces informations. 

Quel statut avons-nous lors de la formation ? Sommes-nous étudiants ?

Vous n’avez pas le statut étudiant mais vous êtes considéré comme scolarisé au sein d’un établissement supérieur privé hors contrat. Vous disposez des mêmes droits sociaux et fiscaux que les étudiants inscrits au CROUS, sauf pour ce qui concerne la cité universitaire et les bourses de l’enseignement supérieur.

Est-ce ce que l'IRSS fonctionne comme un lycée ? Et est-ce que mes parents peuvent toucher des bourses ou une allocation ?

IRSS est un établissement supérieur privé hors contrat. Vous ne pouvez donc pas bénéficier du CROUS ou des bourses de l’enseignement supérieur.
Vous avez cependant les mêmes droits « sociaux » et « fiscaux » que les autres étudiants : en matière d’allocations logement, d’impôts…

Existe-t-il des organismes qui peuvent nous aider à financer la préparation ?

Vous pouvez vous informer auprès de la Région, de Pôle Emploi ou des Missions Locales pour savoir si vous pouvez bénéficier d’aides financières.

Une fois le concours réussi, est-ce que la formation de sous-officier de gendarmerie est rémunérée ?

Oui, la rémunération nette oscille entre 1400 (en début de formation) et 1800 euros (en sortie d’école), sans compter les nombreux avantages consentis :  logement, statut militaire, réduction de 75% sur le tarif SNCF.

S'inscrire S'inscrire