Nos écoles | S’inscrire | Nous contacter

Prépa Gendarme à Caen 2023/2024

Préparez-vous aux épreuves écrites, orales et sportives
des concours de Sous-Officier de Gendarmerie.

La formation est dispensée à Angers, Caen, Nantes, Rennes et Tours.

Préparez-vous à réussir vos concours de sous-officier de la gendarmerie

  • En 2020, 46% d’admis au concours Sous-Officier de Gendarmerie

  • Une préparation adaptée aux contraintes des concours avec un suivi jusqu’à la fin des sélections

  • Un réel soutien personnalisé et des méthodes de coaching éprouvées

  • Une préparation intensive aux épreuves physiques : un volume important d’entraînement

  • Une préparation spécifique aux exigences de l’entretien : des entretiens individuels pour vous préparer aux oraux et construire votre projet professionnel

  • Une équipe pédagogique pluridisciplinaire : des enseignants certifiés, un psychologue et un préparateur physique

  • Une passerelle possible vers les métiers du sport

Comment suivre cette formation ?

Cette formation est dispensée en présentiel

  • Préparation complète sur 1 an 
  • 674 h de formation dans l’année 
  • 23 h de cours par semaine sur 7 mois, puis volume horaire réduit jusqu’en septembre 2024 avant le concours
  • 6 h de préparation physique par semaine
Pourquoi suivre la prépa Gendarme à IRSS ?

Avec plus de 35 ans d'expérience dans la préparation aux concours et dans la formation aux métiers du sport, IRSS vous prépare aux concours de Sous-Officier de Gendarmerie avec un programme conçu pour être en parfaite adéquation avec les exigences du concours. Pour vous, c’est l’assurance d’être pleinement préparé(e) à chacune des épreuves théoriques, orales et sportives.

Les étudiants admissibles sont accompagnés pour les oraux et le sport jusqu’au bout de leur sélection pour devenir gendarme.

Un accompagnement professionnel aux épreuves du concours
  • Des enseignants expérimentés dans la préparation aux concours, vous entraînent aux épreuves d’admissibilité :
    dissertation, mise en situation, épreuves logico-déductives, oraux de langues…
  • Des professionnels spécialisés dans les métiers du sport, vous encadrent pour la préparation des épreuves d’aptitudes physiques et sportives.
  • Des psychologues, spécialistes en communication et représentants des forces de l’ordre, vous apprennent à maîtriser les attendus des métiers de la Sécurité Publique et à vous présenter à l’oral.
Précédent
Suivant

Avec plus de 35 ans d'expérience dans la préparation aux concours et dans la formation aux métiers du sport, IRSS vous prépare aux concours de Sous-Officier de Gendarmerie avec un programme conçu pour être en parfaite adéquation avec les exigences du concours. Pour vous, c’est l’assurance d’être pleinement préparé(e) à chacune des épreuves théoriques, orales et sportives.

 

Les étudiants admissibles sont accompagnés pour les oraux et le sport jusqu’au bout de leur sélection.

  • Des enseignants expérimentés dans la préparation aux concours, vous entraînent aux épreuves d’admissibilité :
    dissertation, mise en situation, épreuves logico-déductives, oraux de langues…
  • Des professionnels spécialisés dans les métiers du sport, vous encadrent pour la préparation des épreuves d’aptitudes physiques et sportives.
  • Des psychologues, spécialistes en communication et représentants des forces de l’ordre, vous apprennent à maîtriser les attendus des métiers de la Sécurité Publique et à vous présenter à l’oral.

Le concours Sous-Officier de Gendarmerie

Le concours Sous-Officier de Gendarmerie se décompose en 2 étapes :

  • Admissibilité : épreuve de rédaction sans l’aide d’une documentation, QCM tests psychotechniques et mathématiques, QCM de langue étrangère ;
  • Admission : entretien avec un psychologue, entretien de motivation et de culture générale, épreuves physiques.

Attention, le concours externe ne peut être passé que 3 fois maximum !

Les conditions d’accès au concours sont multiples, vous devez :

  • Être âgé de 18 ans au moins et de 35 ans au plus au 1er janvier de l’année du concours 
  • Être titulaire du baccalauréat ou équivalent 
  • Être de nationalité française et jouir de vos droits civiques 
  • Être recensé et avoir accompli votre JDC 
  • Avoir un casier judiciaire vierge (bulletin N°2) 
  • Remplir les conditions d’aptitudes physiques requises pour le concours

Le Certificat d’aptitude à la Gendarmerie (CAG), homologué au niveau IV de l’enseignement technologique, s’obtient par la suite à l’issue d’une formation de 12 mois.

Programme 2023/2024 de la Prépa Gendarme à Caen

La préparation comprend 674 heures de cours au total soit, 23 h / semaine de septembre 2023 à avril 2024 (dont la préparation physique) puis volume horaire réduit jusqu’en septembre 2024 avant de passer le concours.

 

Pour s’adapter aux spécificités des concours gendarme et aux multiples dates possibles d’épreuves, la préparation comprend trois périodes :

  • la première débute fin septembre 2023 et se termine fin avril 2024, l’étudiant acquiert les méthodes et connaissances de base et prépare les concours qui se déroulent au printemps ;
  • la seconde, avec des horaires allégés, commence fin avril 2024 et se termine début juin 2024, l’étudiant consolide ses acquis et continue à s’entraîner ;
  • la troisième reprend en septembre 2024 pour 3 semaines, l’étudiant réactive ses connaissances et revient s’entraîner pour les concours qui peuvent se dérouler à l'automne.

Les étudiants admissibles sont accompagnés pour les oraux et le sport jusqu’au bout de leur sélection.

 

Les concours ont lieu au printemps et en automne.

La préparation aux épreuves du concours de Sous-Officier de Gendarmerie débute fin septembre 2023 et se termine fin septembre 2024.

 

La formation est dispensée à Angers, Caen, Nantes, Rennes et Tours.

Matières préparés :*

  • Culture générale   3 h
  • Tests psychotechniques et exercices logiques   1 h
  • Méthodologie rédactionnelle   2 h
  • Langue française   2 h
  • Anglais   1 h
  • Projet citoyen   2 h
  • Préparation à l'entretien   2 h
  • Culture professionnelle   1 h
  • Sport   6 h
    (2 h condition physique, 2 h musculation, 2 h entraînement spécifique)
  • Evaluations   3 h
+ 4 tests communs classants entre les sites
 
* Volumes hebdomadaires de septembre 2023 à avril 2024, consultez les volumes de l'année sur la fiche d'information

Inscription 2023/2024 Prépa Gendarme à Caen

  • Coût de la scolarité : 3 600 €

La prépa au concours Sous-Officier de Gendarmerie est dispensée à :

Pour pouvoir vous présenter au concours, votre profil doit répondre aux conditions d’accès suivantes :

  • être âgé de 18 ans au moins et de 35 ans au plus au 1er janvier de l’année du concours ;
  • être titulaire du baccalauréat ou équivalent ;
  • être de nationalité française et jouir de vos droits civiques ;
  • être recensé et avoir accompli votre JDC ;
  • avoir un casier judiciaire vierge (bulletin N°2) ;
  • remplir les conditions d’aptitudes physiques requises pour le concours. 

Si vous êtes en situation de handicap, nous vous invitons à nous contacter par téléphone au 02 41 62 19 97 ou par mail à l’adresse handicap@irss.fr afin de pouvoir échanger sur votre situation et vous proposer un parcours adapté.

Cette formation n’est pas référencée sur Parcoursup.
Pour vous inscrire, vous devez :

  • Renseigner ce formulaire pour accéder au formulaire de candidature en ligne.
  • Remplir la candidature en ligne en joignant les éléments demandés (bulletins scolaires, relevé de notes, CV à jour, attestation diverses…)
  • Suite à votre candidature, nous vous recontactons rapidement pour un entretien de motivation

Informations pratiques - Campus IRSS Caen

Vous rechercher un logement dans la ville ? Optez pour les résidences étudiantes de Caen :

Louez des logements individuels et meublés de 13 à 28m² sur Horizons Habitat Jeunes. Louez des logements individuels et meublés de 13 à 28m² sur Horizons Habitat Jeunes.

Vous êtes plutôt colocation ? Visitez les sites Immojeune et Appartager pour trouver la coloc' de vos rêves !

Bénéficiez de notre plateforme logement totalement gratuite :

Trouvez un logement, proposez une colocation, du covoiturage...etc

Pour créer votre compte personnel et sécurisé utilisez le code campus : v2016irss

La ville de Caen est desservie par le réseau Twisto !

Arrêts les plus proches d’IRSS :

  • Arrêt de bus : Péricentre
  • Arrêt de tram : Copernic
Caen à vélo !

Twisto Vélo c'est 230 vélos en libre-service répartis dans 23 stations et 400 vélos à assistance électrique disponibles à la location !

La station Velolib la plus proche d’IRSS est située :

Calvaire St Pierre-Défense passive
19-31 avenue Professeur Horatio Smith
14000 Caen

Restaurants Universitaires :

  • Restaurant Universitaire A : à 950 m
  • Restaurant Universitaire B : à 1 km
  • Restaurant Universitaire C et Cafétaria Le Mambo : à 600 m
Restaurants :

  • L'instant Brasserie Pizzeria: à 270 m
  • Boulangerie Le Coeur Gourmand: à 350 m
  • La Boîte à Pizza: à 400 m
  • Boulangerie Au Pain Gourmand: à 400 m
  • NETA FOOD: à 400 m
Et bien d'autres restaurants, fast-foods à découvrir à proximité du campus !

Bouge Ton Caen !

Cette application regroupe les événements de la ville de Caen.

Vous pourrez découvrir les évènements, les expositions, les marchés, bref, quoi faire et où sortir à Caen.

Application disponible gratuitement sur smartphones et tablettes.

Avant la mise en œuvre de votre parcours de formation, il est important de clarifier votre situation personnelle et/ou professionnelle, votre statut, vos droits, ainsi que la pertinence de votre projet.

Le but de cette réflexion est :

  • de pouvoir vous orienter vers les bons acteurs qui seront en mesure de vous accompagner en amont de votre cursus
  • de pouvoir vous proposer les dispositifs appropriés à votre situation.

Pour plus d'informations sur les financements de formations, vous pouvez consulter notre page dédiée : irss.fr/comment-financer-votre-formation

Secteur Sport : 

Secteur Santé/Social :

Secteur Petite Enfance : 

Secteur Sécurité :

Événements

Métiers et perspectives

Missions

Le sous-officier de la Gendarmerie est un homme de terrain au service des citoyens. Il assure la protection des personnes et des biens, de jour comme de nuit. C’est un militaire, professionnel de la sécurité, placé sous l’autorité du ministère de l’Intérieur.

Le métier des gendarmes varie selon les missions et l'affectation : assurer la sécurité sur la voie publique, mener des actions de maintien de l’ordre, mener des enquêtes criminelles, lutter contre la délinquance, programmer des interventions…

Parmi les 105 000 professionnels de la Gendarmerie nationale, on compte environ 80 500 officiers et sous-officiers.

Débouchés

Il peut exercer ses responsabilités en brigade dans l’une des cinq branches opérationnelles : maintien de l’ordre, sécurité publique, sécurité routière, police judiciaire ou formations spécialisées (membre du GIGN, Gendarmerie mobile, cavalier…).

Avec l’expérience et en passant des concours internes pour monter en grade, le sous-officier de la Gendarmerie peut évoluer vers des postes à responsabilités : maréchal des logis chef, adjudant, adjudant-chef, major, voire intégrer le corps des officiers de Gendarmerie.

Il existe également dans la gendarmerie un corps d’élite, la Garde Républicaine.

Qualités requises

En tant que militaire, le sous-officier de Gendarmerie apprécie la discipline et respecte la hiérarchie. Il le sens du devoir et un sens moral irréprochable. Il est animé par l’envie de servir son pays et les citoyens.

Une bonne condition physique et psychologique est indispensable pour accomplir ses missions, parfois très difficiles.

Le Gendarme a l’esprit d’équipe et sait prendre des décisions rapidement.

Précédent
Suivant

Métiers et perspectives

Le sous-officier de la Gendarmerie est un homme de terrain au service des citoyens. Il assure la protection des personnes et des biens, de jour comme de nuit. C’est un militaire, professionnel de la sécurité, placé sous l’autorité du ministère de l’Intérieur.

 

Le métier de gendarme varie selon les missions et son affectation : assurer la sécurité sur la voie publique, mener des actions de maintien de l’ordre, mener des enquêtes criminelles, lutter contre la délinquance, programmer des interventions…

 

Parmi les 105 000 professionnels de la Gendarmerie nationale, on compte environ 80 500 officiers et sous-officiers.

Il peut exercer ses responsabilités en brigade dans l’une des cinq branches opérationnelles : maintien de l’ordre, sécurité publique, sécurité routière, police judiciaire ou formations spécialisées (membre du GIGN, Gendarmerie mobile, cavalier…).

 

Avec l’expérience et en passant des concours internes pour monter en grade, le sous-officier de la Gendarmerie peut évoluer vers des postes à responsabilités : maréchal des logis chef, adjudant, adjudant-chef, major, voire intégrer le corps des officiers de Gendarmerie.

 

Il existe également dans la gendarmerie un corps d’élite, la Garde Républicaine.

En tant que militaire, le sous-officier de Gendarmerie apprécie la discipline et respecte la hiérarchie. Il le sens du devoir et un sens moral irréprochable. Il est animé par l’envie de servir son pays et les citoyens.

 

Une bonne condition physique et psychologique est indispensable pour accomplir ses missions, parfois très difficiles.

 

Le Gendarme a l’esprit d’équipe et sait prendre des décisions rapidement.

FAQ - Prépa Gendarme

Combien de temps dure la prépa au concours ?
Nous organisons un calendrier susceptible de convenir à tous les cas de figure : concours à l’automne (le plus probable…) ou concours au printemps.

La prépa comprend 3 périodes :

  • la première débute fin septembre 2023 et se termine fin avril 2024, l’étudiant acquiert les méthodes et connaissances de base et prépare les concours qui se déroulent au printemps ;
  • la seconde, avec des horaires allégés, commence fin avril 2024 et se termine début juin 2024, l’étudiant consolide ses acquis et continue à s’entraîner ;
  • la troisième reprend en septembre 2024 pour 3 semaines, l’étudiant réactive ses connaissances et revient s’entraîner pour les concours qui se déroulent en automne.

Les étudiants admissibles sont accompagnés pour les oraux et le sport jusqu’au bout de leur sélection.

 

Combien d'heures de formation y a-t-il par semaine ? Y a-t-il des périodes de « pauses » ?
De fin septembre à fin avril, les étudiants ont environ 23 h de cours par semaine. Les semaines suivantes, jusqu'à début juin, le nombre d’heures baisse. Il y a ensuite 3 semaines de reprise en septembre de l'année suivante. Dans tous les cas les étudiants suivent le cadre des vacances scolaires de leur académie.

 

Quelles matières voit-on pendant la prépa Gendarme ?
Notre programme est conçu pour répondre aux exigences du concours :

  • des matières scolaires de type culture générale, français, rédaction, anglais, préparation orale ;
  • un module de culture professionnelle, pour en savoir plus sur le métier de Gendarme ;
  • un module de projet citoyen, qui consiste en un engagement auprès des populations ;
  • du sport avec de la condition physique, de la musculation et des entraînements spécifiques au parcours d'obstacles du concours.

 

Quel est le profil des enseignants ?
Toutes nos prépas sont organisées sur le même modèle et les enseignants sur chaque site sont formés par des responsables et coordonnateurs pédagogiques dans chaque matière. 

 

Je n'ai pas de culture « militaire », est-ce que cette approche est abordée en formation ?
En prépa Gendarme à IRSS, vous apprendrez tout ce qu’il faut savoir sur la réalité du métier, sa diversité, les grades, les conventions,… Des professionnels seront là pour vous « transmettre » les connaissances fondamentales.

Pourquoi faire la prépa au concours de Gendarme ?
Le concours de Sous-Officier de Gendarmerie est très sélectif.
IRSS vous accompagne dans la préparation des épreuves d'admissibilité : rédaction, QCM psychotechniques, de mathématiques et de langue étrangère ; et d'admission : entretien avec un psychologue, entretien de motivation et de culture générale, épreuves physiques.

 

Est-ce que vous préparez le concours de Gendarme Adjoint Volontaire ?
Nous préparons spécialement le concours Sous-Officier de Gendarmerie mais nous conseillons aussi fortement de passer en parallèle les recrutements GAV. Nous réservons donc certains créneaux de cours pour cette préparation.

 

Quel est l’intérêt de se préparer au concours de Sous-Officier de gendarmerie (SOG), si on peut plus facilement aller en Gendarme Adjoint Volontaire (GAV) ?
Si vous échouez au concours de Sous-Officier de Gendarmerie, le fait de l’avoir préparé vous permettra de le repasser plus facilement quand vous serez Gendarme Adjoint Volontaire : vous aurez même des chances supplémentaires car vous pourrez le repasser en interne ET en externe. Il ne faut pas oublier qu’un Gendarme Adjoint Volontaire est en CDD… un jour ou l’autre il devra passer ses concours pour devenir Sous-Officier ! 

 

La prépa Gendarme d'IRSS prépare-t-elle également au concours de pompier ?
Les concours de sapeur-pompier professionnel (SPP) sont différents des concours de la défense et de la sécurité. Ce ne sont pas les mêmes métiers, pas les mêmes attendus… Les épreuves sportives, par exemple, sont beaucoup plus difficiles et intenses pour les futurs pompiers (natation, endurance cardio-respiratoire, souplesse, endurance musculaire de la ceinture dorso-abdominale, des membres supérieurs et inférieurs…).

Quelles-sont les épreuves du concours ?
Le concours gendarme se décompose en 2 étapes :

  • admissibilité : épreuve de rédaction sans l’aide d’une documentation, QCM tests psychotechniques et mathématiques, QCM de langue étrangère ;
  • admission : entretien avec un psychologue, entretien de motivation et de culture générale, épreuves physiques.

Y-a-t-il des prérequis pour passer le concours ?
Les conditions d’accès au concours sont multiples, vous devez :

  • être âgé de 18 ans au moins et de 35 ans au plus au 1er janvier de l’année du concours ;
  • être titulaire du baccalauréat ou équivalent ;
  • être de nationalité française et jouir de vos droits civiques ;
  • être recensé et avoir accompli votre JDC ;
  • avoir un casier judiciaire vierge (bulletin N°2) ;
  • remplir les conditions d’aptitudes physiques requises pour le concours. 

Y a-t-il un âge limite pour passer ce concours ?
Il faut être âgé de 18 ans au moins et de 35 ans au plus au 1er janvier de l’année du concours (sauf dérogations).

 

Est-ce que, entre les épreuves écrites et les épreuves orales et sportives, une visite médicale est demandée pour le concours ?
Les épreuves d’admission aux concours interne et externe pour le recrutement des sous-officiers de gendarmerie comprennent une épreuve sportive pour laquelle tout candidat doit présenter un certificat médical mentionnant son aptitude à subir l’épreuve. Ce certificat doit dater de moins d’un an ou moins de deux ans pour les visites médicales périodiques des militaires.

Bien sûr, même si vous êtes admis en école, il faudra encore passer la visite médicale d’aptitude.

 

Combien y a-t-il de candidats aux concours de Gendarmerie ?
Il y avait plus de 19 000 inscrits pour la session 2021 pour 3 480 places en concours externe.

 

Est-ce qu'être réserviste dans la gendarmerie est un avantage pour le concours ?
Une expérience de réserviste est effectivement un atout certain pour le concours ! Vous manifestez à travers cette expérience un engagement précoce et une volonté de servir qui retiendront l’attention du jury. Ce ne sera pas « suffisant » : il faudra tirer de ce vécu des éléments susceptibles d’étayer vos motivations. C’est le travail des formateurs en prépa à l’entretien à IRSS que de vous aider dans cette tâche.

 

Une fois le concours réussi, est-ce que la formation de sous-officier de gendarmerie est rémunérée ?
Oui, la rémunération nette oscille entre 1400 euros (en début de formation) et 1800 euros (en sortie d’école), sans compter les nombreux avantages consentis : logement, statut militaire, réduction de 75% sur le tarif SNCF.

Combien y a-t-il de personnes par classe en prépa Gendarme ?
Nos effectifs oscillent entre 25 et 30 personnes (avec des dédoublements pour certains cours) par classe.

 

Peut-on cumuler la prépa Gendarme avec un job étudiant ?
Les cours sont organisés sur la semaine, même si les responsables et coordonnateurs font tout leur possible pour concentrer les cours sur 4 jours… Il est possible d’avoir un petit job étudiant bien sûr, mais nous n’aménageons pas de dispositifs spécifiques pour les non assidus. Il faut donc que ce job soit compatible avec l’emploi du temps (mais aussi avec l’exigence d’entraînement physique).

 

Quelles types d'options dois-je favoriser pour mon BAC ?
Aucune option n’est meilleure que l’autre pour passer les concours de la défense et de la sécurité. Il vaut mieux choisir ce qui vous permettra de progresser et de réussir dans des matières qui vous épanouissent.

 

Conseillez-vous de commencer le sport avant l'intégration de l'école ?
Oui, absolument ! Mais il ne faut pas le faire « n’importe comment ». Il ne s’agit pas de tenter de réaliser le parcours mais de se remettre en forme : course à pied (cardio), musculation, assouplissement… Tout cela doit se faire de manière progressive et sans forcer au point de risquer la blessure !

Faut-il un bac pour faire une préparation aux concours de sous-officier de gendarmerie à IRSS ?
Oui, le baccalauréat ou titre équivalent est obligatoire. 

 

Est-ce possible d’intégrer la prépa Gendarme en ayant un simple bac professionnel ?
D’abord un bac professionnel n’est pas forcément « simple »… Qui plus est, ces baccalauréats attestent de compétences « techniques » ou « pratiques » qui peuvent intéresser les forces de l’ordre. Bien sûr, le niveau « théorique » ou « académique » des lycéens sortant de bac pro est (parfois) plus faible que celui des bacs généraux. C’est justement l’objectif de la prépa que de remettre à niveau (et au niveau du concours) les candidats motivés pour y arriver.

 

Peut-on intégrer la prépa Gendarme après avoir fait STAPS et non pas directement après le bac ?
Oui, cela est tout à fait possible. De plus, si vous avez une pratique sportive régulière, cela est un atout non négligeable !

 

Je ne suis pas très bon en français mais je me débrouille bien à l’oral et tout va pour le mieux en sport. Ai-je une chance de rentrer dans votre école ?
Bien sûr : nous sommes là pour vous emmener vers votre projet. Mais ne négligez pas matières de l’écrit durant votre scolarité lycéenne parce que la première épreuve du concours s’appuie sur un sujet rédactionnel. Il faut passer cette étape pour aller aux épreuves de sport et d’oral. Vous pourrez, à IRSS, travailler cette partie lors des cours de méthodologie et de langue française, mais nous vous conseillons de ne pas attendre la prépa pour travailler ces matières. Plus vous vous y prendrez tôt, meilleur sera votre niveau « fondamental » et plus vous pourrez progresser.

Comment fait-on pour s'inscrire en prépa Gendarme à IRSS ?
Les candidatures se font directement en ligne sur notre site internet.
Rendez-vous sur la page S’inscrire à la Prépa Gendarme.

 

Jusqu’à quand pouvons-nous nous inscrire ?
Nous prenons les candidatures jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de places au sein de nos classes. Cela peut aller jusqu'à début septembre selon les sites. Nous vous invitons tout de même à candidater dès que possible.

 

Est-ce qu’il y a une présélection pour entrer dans vos écoles ?
Vous devez effectuer une candidature via notre site internet. Après étude de dossier, dès lors que tout est conforme à nos attentes, un entretien vous sera proposé. Il s’agit d’une discussion avec un responsable pédagogique : l’objectif est de valider que votre projet est cohérent par rapport aux attendus du concours et de la profession, mais aussi que vous avez le niveau requis pour progresser et réussir.

 

A quelle période de l'année peut-on vous rencontrer et envoyer sa candidature ?
Vous pouvez venir nous voir en salons dès les mois d'octobre/novembre et/ou rencontrer nos enseignants et étudiants lors de nos portes ouvertes à partir de janvier.

Il est possible de candidater dès le mois de décembre. Les entretiens de motivation suite aux candidatures, peuvent débuter dès janvier. Plus tôt vous candidatez, mieux vous sécurisez votre inscription !

 

Dois-je attendre l'obtention de mon BAC pour m'inscrire ?
Surtout pas ! Vous risqueriez de ne plus avoir de place. Vous pouvez vous inscrire à partir de décembre de l’année de Terminale. Si vous n’aviez pas votre baccalauréat, votre dossier serait bien sûr annulé.

 

L'entretien est-il automatique dès lors qu'on a envoyé sa candidature ?
Non, nous étudions les bulletins et les motivations. Toutefois, nous écartons très peu de dossiers sans rencontrer le candidat. Nous estimons qu’un « mauvais dossier » est parfois lié à une histoire chahutée et que le candidat est en droit de s’expliquer. Le futur du jeune nous intéresse plus que son passé.

 

Est-ce un plus d'avoir occupé un travail saisonnier au sein de la police municipale pour la candidature à IRSS ?
Oui, c’est un atout très intéressant qu’il sera possible de valoriser pour le concours.

DÉCOUVRIR

le programme

SE RENSEIGNER

sur l’inscription

SE PROJETER

dans le métier

CONSULTER

la FAQ