Témoignage de Fabien, ancien élève en BPJEPS Activités de la Forme à IRSS

Pouvez-vous nous présenter votre parcours ? 

Je m’appelle Fabien, j’ai 43 ans et j’ai intégré IRSS pour la promotion 2013/2014 sur le site choletais. J’ai obtenu le BPJEPS AGFF (ancienne appellation du BPJEPS AF) en Juin 2014. Pour ma part, il s’agit d’une reconversion professionnelle, j’ai travaillé dans différents secteurs. Pour la télévision dans un premier temps avec un BTS Audiovisuel en poche et intermittent du spectacle pendant 4 ans. Ensuite dans l’informatique et la vente de produits multimédia pendant une dizaine d’années. C’est à la suite d’un plan de licenciement qu’il a fallu se poser la bonne question; que faire maintenant ?

Pourquoi avez-vous choisi de faire votre BPJEPS Activités de la Forme à IRSS ? 

Le sport et tout particulièrement l’enseignement des activités gymniques dans l’univers du fitness est venu naturellement, comme un déclic en observant notamment les professeurs de STEP, LIA et autres cours de renforcement. Pratiquant le karaté depuis de nombreuses années, j’ai obtenu un BEES Karaté quelques années avant de me lancer à IRSS. De ce fait, et grâce au tronc commun, j’ai pu intégrer directement l’année du BP sans passer par la case  Préqualification Professionnelle aux Métiers du Sport. IRSS Cholet s’est présenté à moi de part son évidente proximité avec mon domicile.

Comment s’est déroulée votre année ? Qu’elle était votre charge de travail ? 

L’année en elle-même s’est très bien déroulée, 2 jours à Cholet et 3 en structure de stage, c’est bien pour avoir un certain équilibre entre la théorie et la pratique. La principale difficulté que j’ai rencontrée c’était les nombreux dossiers à réaliser dans un timing très serré.

Comment se passaient les relations professeurs/élèves ? 

Ma relation avec les élèves fut excellente ! Étonnamment excellente. La plupart des jeunes (parfois 20 à 25 ans de moins que moi…) ont fait preuve d’une grande ouverture d’esprit et nous pouvons même parler d’amitié avec certains. Avec les professeurs, un profond respect mutuel a permis aussi à la bonne réussite de cette année passée à IRSS. Un en particulier, qui avec sa passion, son envie et son dynamisme, est encore pour moi aujourd’hui, une source d’inspiration dans mon travail. Si je fais ce travail aujourd’hui, c’est en grande partie grâce à eux. Le diplôme en poche permet d’intégrer directement le monde du travail. D’ailleurs, quelques semaines après l’obtention du BP, je donnais mes premiers cours rémunérés.

Avez-vous un conseil à donner aux futurs étudiants d’IRSS ? 

Mon meilleur conseil serait de faire confiance aux différents professeurs d’IRSS. Ils sont à l’écoute et savent très bien nous rebooster en cas de baisse de moral. Ensuite, observer les autres, pour mieux comprendre le monde dans lequel nous évoluerons plus tard. Cela m’a permis d’apprendre beaucoup de choses, et ces choses-là ne s’apprennent pas dans les livres ou face à un tableau. La théorie est très importante pour un éducateur sportif. Une année, même condensée, n’est pas suffisante pour être performant et crédible dans le milieu. Il faut continuellement se former, apprendre de nouvelles techniques, se documenter, etc… Surtout si le stagiaire se dirige vers un axe sport/santé, il doit absolument être bien « armé ».

Quel est le meilleur souvenir de votre formation à IRSS Cholet ? 

Mon meilleur souvenir reste le plus angoissant et stressant de cette année. Le jour des tests de musculation, épreuve éliminatoire, redoutée, celle du Squat. J’ai dû puiser dans des ressources totalement méconnues pour soulever cette barre 6 fois et ainsi valider mon ticket pour cette mention. A la fin des 6 répétitions, j’ai compris que le corps était capable de grandes choses lorsque la tête le voulait vraiment !

Que faites vous actuellement ? 

Aujourd’hui, j’ai une trentaine d’heures de cours, beaucoup avec la méthode Pilates, en cabinet de Kiné, en association ou en clubs de sport. Je privilégie les cours en petit comité pour un meilleur suivi de mes adhérents. J’ai aussi quelques cours de Step et LIA, je suis un grand « mordu » de ces cours depuis ma formation, pour rien au monde j’arrêterai ces cours!

S'inscrire S'inscrire