Témoignages de Salomé et Antoine, deux élèves d’IRSS en prépa Gendarme

Salomé et Antoine, deux élèves d’IRSS en prépa Gendarme, nous livrent leurs témoignages en vidéos sur leur prépa. Découvrez notre interview croisée ci-dessous. 

  • Pourquoi avez-vous choisi de faire une prépa à IRSS ?

Antoine : « J’ai choisi la prépa à IRSS parce que le concours pour Sous-Officier de la Gendarmerie a de grandes attentes autant théoriques que sportives. Donc j’ai préféré mettre toutes les chances de mon côté. »

  • Quelle est votre charge de travail ?

Salomé : « On fait 8 heures de sport par semaine et les cours sont progressifs, ils sont quand même très intenses dès le début mais ils sont tout de même progressifs, on s’adapte, on a tous les niveaux dans notre classe et tout le monde réussit à faire les cours proposés. »

Antoine « Au niveau de la dissertation, c’est bien de revoir la culture générale à côté. Pour les maths, c’est bien de revoir tout ce qui est logique, de refaire les annales par exemple des concours passés. C’est- à-dire qu’il y a une charge de travail qui est supportable mais il y a quand même du travail à fournir. »

  • Avez-vous rencontré des difficultés ?

Salomé : « Pour moi ça a été en premier le sport. Vraiment l’adaptation à ce qu’on nous demandait mais on s’adapte assez vite enfin personnellement, je me suis adaptée assez vite. »

Antoine : « Au niveau de la culture générale, on nous demande une précision pour des exemples qu’on doit fournir durant la dissertation. »

  • Comment se passe la relation élèves/professeurs ?

Salomé : « On s’entend tous très bien par le fait surtout en sport qu’on souffre entre guillemets ensemble, ça marche, ça nous renforce, et on a vraiment un esprit de groupe ce qui se retrouve après en cours en classe. Et avec les profs, c’est pas du tout ce qu’on voit au lycée où il y a vraiment une distance, là c’est un peu plus proche. »

  • Que vous a apporté cette prépa ?

Antoine : « Elle m’a apporté une confiance vis-à-vis du concours en Gendarmerie. Comment s’organiser pour ce qui est de la théorie et du sport. Et aussi, beaucoup de bonnes choses comme du social, j’ai pu rencontrer de très belles personnes et faire de très belles rencontres. »

Salomé : « Du cadre, c’est quelque chose dont j’avais besoin. Après, ça apprend aussi sur soi, sur ses capacités physiques en sport, on se découvre parfois. Et puis, on apprend de plus en plus à se préparer et à être plus confiant sur le concours. »

  • Un conseil pour les futurs étudiants ?

Salomé : « Pour le sport à IRSS, il faut faire beaucoup de course à pied et c’est vrai que moi je n’y étais pas forcément préparée, c’est quelque chose que je conseille aux autres, se préparer à la course en vue d’intégrer IRSS ».

Antoine  « Pour le sport, de la course à pied, bien s’y préparer avant. N’hésitez pas à courir plusieurs fois par semaine, je dirai 2h c’est le minimum parce que vraiment c’est primordial. 
Pour ce qui est de l’écrit, la culture générale c’est fondamental et aussi ne pas délaisser les maths. »

Merci à Salomé et Antoine, étudiants en Prépa Sous-Officier de la Gendarmerie pour leur participation.

S'inscrire S'inscrire