Entrée en formation infirmier : pas sélectionné via Parcoursup ? IRSS vous donne une deuxième chance !

Ce fut un coup de tonnerre pour des dizaines de milliers de candidats potentiels au métier d’infirmier :  le 5 juillet 2018, les ministres Agnès Buzyn et Frédérique Vidal annonçaient conjointement la suppression du concours d’entrée en IFSI au nom de l’universitarisation des études.

Pour les élèves de terminale, comme pour les étudiants, l’admission passe, depuis cette date, par le portail Parcoursup et la « sélection » s’établie selon des « attendus » et critères définis à l’échelle nationale.

Finies, donc, les épreuves écrites et orales : tout se joue désormais sur la « robustesse » des dossiers, et sur l’adéquation du parcours personnel et scolaire des étudiants (ou lycéens) avec le profil recherché par les IFSI.

IRSS propose une préparation aux sélections à l’entrée en école d’infirmier via Parcoursup qui a atteint 73% de réussite en 2019.

De nouvelles modalités de sélection

Les IFSI sélectionnent désormais leurs étudiants en fonction des « attendus » qu’ils ont préalablement définis.

5 compétences clés sont visées :

  • l’intérêt pour les sujets sanitaires et sociaux,
  • les qualités humaines et les capacités relationnelles,
  • les compétences en matière d’expression orale et écrite,
  • les aptitudes à la démarche scientifique et la maîtrise des bases de l’arithmétique,
  • les compétences organisationnelles et comportementales…

En bref une combinaison de savoirs, de savoir-faire et de savoir-être, qui devra se révéler lors de l’examen approfondi des vœux exprimés sur Parcoursup.

Il n’y a pas de « première sélection » sur critères académiques (notes et/ou type de baccalauréat par exemple) : tous les éléments sont directement pris en compte. Un « algorithme » classe ainsi les dossiers en tenant compte des notes, du parcours scolaire, de la fiche avenir, du projet et des motivations exprimées.

Au dire du ministère et des acteurs de la formation, les « forts » baccalauréats scientifiques ne seront pas systématiquement admis sur ce seul critère scolaire. De même, des étudiants avec des dossiers académiques plus modestes ne seront pas, a priori, bannis des sélections. Les uns devront aussi manifester une appétence pour le métier et étayer leurs vœux avec des expériences ; les autres devront démontrer qu’ils ont été capables de « monter en compétences », et se mettre au niveau des attendus.

Les parcours de la « deuxième » chance pour les recalés de Parcoursup

3 possibilités de réponse vont donc s’ouvrir pour le lycéen (ou l’étudiant en reconversion) candidatant sur Parcoursup à un ou plusieurs IFSI :

  • « oui», si le dossier satisfait l’ensemble des exigences et des attendus,
  • « oui si», dès lors que le dossier présente des faiblesses (surtout académiques et scientifiques) qui requièrent en plus de la formation un module de « remise à niveau »,
  • « non», si le dossier ne satisfait pas les attendus.

Le « non » est-il définitif et sans appel ? Pour l’année en cours : oui… mais des parcours de la « deuxième chance » existent ! Formateurs et directeurs d’IFSI insistent lors des salons étudiants et portes ouvertes sur deux voies pour les candidats recalés.

  • La première possibilité consiste à exercer une activité professionnelle pendant une durée minimale de 3 ans (directement après le baccalauréat, ou, par exemple, après une formation d’aide-soignant), et ce afin de passer le concours d’entrée dédié aux candidats relevant de la formation professionnelle continue.
    Ces derniers sont sélectionnés sur concours, selon des modalités spécifiques (écrits rédactionnels, mathématiques et entretien). Cela représente près d’un tiers des places en IFSI.
  • La seconde consiste à se lancer dans des études supérieures, puis de retenter sa chance l’année suivante (via Parcoursup). Il conviendra de bien choisir son parcours afin de bénéficier d’une réelle montée en compétences, et donc de choisir une filière susceptible d’apporter les compléments académiques, personnels et/ou professionnels solides pour « muscler » son dossier.
    Il est ainsi possible de se lancer dans des études universitaires, dans l’attente de pouvoir retenter une candidature l’année suivante. Cependant, le risque est grand de se retrouver rapidement démotivé, face à des contenus théoriques en décalage avec les attentes personnelles, et celles de la formation ou du métier d’infirmier.

En bref, une telle situation ne permettrait sans doute pas une progression suffisante pour présenter sur Parcoursup un meilleur dossier que l’année précédente.

 

La Remise à niveau IFSI d’IRSS : la passerelle idéale !

Vous voulez absolument devenir infirmier malgré votre non-sélection sur Parcoursup ?
Inscrivez-vous sans attendre à l’année de Remise à niveau IFSI d’IRSS :
un parcours de premier choix pour vous donner une seconde chance !

 

IRSS propose une préparation innovante, tournée vers « le métier », pour tous ceux et celles qui veulent se donner une nouvelle chance pour réussir.

La Prépa à l’entrée en formation d’infirmier d’IRSS vise à « monter en compétences » dans plusieurs domaines afin de se hisser au niveau des attendus de Parcoursup :

  • sur les fondamentaux écrits (Biologie et mathématiques, Méthodologie rédactionnelle, Sciences humaines sanitaires et sociales, anglais…)
  • sur le projet professionnel (via des stages, des conférences métiers…)
  • sur les savoir-faire et savoir-être (par les projets citoyens, la montée en compétences relationnelles, le développement personnel…)

De septembre à début avril, la prépa IRSS propose un programme et un parcours de formation adaptés à chacun. Cet accompagnement permet de se mettre à niveau, de gagner en expérience, et ainsi de maximiser ses chances de sélection sur Parcoursup.

Des rencontres avec des professionnels et des expériences « terrain » régulières (stages et bénévolat) viennent enrichir votre parcours et concourent à la consolidation de votre projet professionnel. 3 stages sont ainsi planifiés durant la formation (avec un accompagnement à la recherche de stage et des outils d’analyse pour les « débriefer »). Chaque étudiant reçoit pour cela un livret de formation pratique, qui permet un échange avec les terrains de stage et une réflexion approfondie sur le projet professionnel en cours d’élaboration.

La mise en place d’un projet citoyen dans le secteur sanitaire et social vous permet d’apprendre à utiliser des outils de développement de projet, et de les appliquer dans une action que vous menez en groupe, de sa conception à sa réalisation.

Nos formateurs vous accompagnent également sur des projets connexes, selon les appétences et les aptitudes de chacun, pour faire de cette année un tremplin vers d’autres formations. Les compétences « méthodologiques » et académiques que vous validez vous permettent ainsi de poursuivre dans le supérieur en cas de non-sélection sur Parcoursup. Un atout, et une raison supplémentaire d’éviter une « année blanche ».

Pour en savoir plus

La Préparation à l’entrée en formation d’infirmier

Suivez-nous sur nos réseaux sociaux: FacebookInstagramTwitter et Linkedin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire S'inscrire

Pendant cette période, vous pouvez nous contacter par mail, ou par téléphone de 9h à 13h et de 13h30 à 16h.