Des étudiants en Prépa concours Gendarmerie et Police à IRSS s’engagent contre les violences familiales

Andréa, Axel, Nicolas et Adrien, 4 candidats aux concours de Sous-officier de gendarmerie et Gardien de la Paix inscrits à IRSS Poitiers, ont lancé un projet visant à prévenir les violences infligées dans le cadre familial, et plus spécifiquement au sein d’un couple. L’initiative, inscrite dans le programme de formation sous le module du « projet citoyen », témoigne d’un engagement fort et responsable au service des populations. Une autre manière de donner sens au mot « servir » pour ces futurs représentants de la loi.

  • Quel est l’objectif de votre projet ?

Notre objectif général serait d’aider les victimes de violence familiale… Plus précisément, nous voudrions sensibiliser les publics au sujet des femmes victimes de violences conjugales. Ces violences constituent un phénomène important qu’on évoque encore trop peu.

  • Avec qui avez-vous décidé de lancer cette initiative ?

Nous ne pouvions pas nous lancer seuls : nous nous sommes rapprochés de l’association Audacia. Cette association, bien implantée dans le paysage poitevin, s’adresses à différents publics en situation de vulnérabilité ou de fragilité : personne isolées, couples avec ou sans enfants et familles monoparentales en situation de précarité, personnes handicapées psychiques, psychiatriques ou déficientes intellectuelles, demandeurs d’asile et personnes d’origine étrangère en situation de régularisation, personnes âgées aux différentes étapes de la vieillesse, autonomes ou en situation de dépendance…

Les actions proposées par cette association sont diverses et vont de l’information à l’accompagnement juridique, en passant par un accompagnement psychologique, ou encore des groupes de parole. Nous sommes donc entrés en contact avec le pôle famille enfance (pôle qui s’occupe des cas de violence conjugales). Ils se sont d’ailleurs montrés très encourageants et ont porté un réel intérêt à notre demande.

  • A qui s’adresse ce projet ?

Nous avons focalisé notre action sur une catégorie d’âge particulièrement touchée : les femmes de 25 à 35 ans, bien qu’elles n’en soient pas les seules victimes. Nous voudrions aussi aborder ce sujet auprès d’étudiants qui,  dans leur futur, pourraient se trouver confrontés à des situations de violences conjugales.

  • Quels objectifs visez-vous ?

Nous nous fixons 3 objectifs clés :

  • Sensibiliser sur les différentes solutions, tant juridiques que sociales, qui peuvent être proposées aux victimes (dans les commissariats, associations, hôpitaux …) ;
  • Viser des actions préventives ;
  • Faire connaître notre association partenaire.

 

  • Quels moyens comptez-vous déployer pour développer ce projet ?

Même si des données existent nous allons réaliser notre propre enquête : commencer par créer des sondages (sur internet et les réseaux sociaux mais aussi sous format micro-trottoir) afin de posséder une idée générale des connaissances d’ un échantillon de population. Ensuite, il s’agira pour nous de lancer des actions concrètes :

  • Entrer en contact avec une radio locale (radio Pulsar), afin de sensibiliser mais aussi répondre aux potentielles questions qui pourraient nous être posées.
  • Utiliser les réseaux sociaux qui, de nos jours, sont l’un des meilleurs moyens de communication à grande échelle.
  • Pour finir, nous réaliserons certainement une cagnotte en ligne (type cagnotte Leetchi) afin de récolter des fonds et ainsi les reverser à votre association.

Nous aurions aussi désiré organiser un évènement sportif caritatif mais cela paraît, au vue du contexte sanitaire, quelque peu difficile…

 Les étudiants inscrits en prépa concours Sous-officier de gendarmerie et Gardien de la paix au sein d’IRSS ne travaillent pas seulement les connaissances et méthodes nécessaires à la réussite des épreuves écrites, pas seulement les exigences physiques et techniques permettant de passer brillamment les tests sportifs : ils développent aussi leurs savoir-faire et savoir-être, investissent le champ de la citoyenneté, de l’engagement et du service pour convaincre de la solidité et de l’authenticité de leur projet. Un atout certain pour la réussite !

Pour en savoir plus

La prépa Sous-officier de la Gendarmerie 

La prépa Gardien de la Paix

Les prépas Défense et Sécurité Publique 

L’association Audacia

Suivez-nous sur nos réseaux sociaux : FacebookInstagramTwitter et Linkedin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire S'inscrire