Interview de Jérôme Lemesle, fondateur de JayDance Fitness

Lors du Forum emploi Sport d’IRSS Cholet du 22 mars 2022 à l’Autre Usine, nous avons pu rencontrer Jérôme Lemesle, fondateur de l’enseigne JayDance Fitness et ancien élève en BPJEPS AF – Activités de la Forme à IRSS Cholet. Découvrez son interview !

Voir l’interview en vidéo

 

Peux-tu te présenter ?

« Je m’appelle Jérôme Lemesle, j’ai 43 ans et je suis dirigeant du concept JayDance Fitness. »

 

Quel est ton parcours ?

« Mon parcours est assez atypique à la base, je suis intermittent du spectacle, danseur, chorégraphe et à 32 ans, j’ai décidé de reprendre des études pour devenir éducateur sportif.

Je suis arrivé à l’IRSS Cholet où j’ai rencontré les équipes pédagogiques qui m’ont aidé véritablement à comprendre le métier d’éducateur sportif.

Ensuite, je suis devenu éducateur sportif et préparateur physique : j’ai eu la chance de travailler avec l’équipe de France handisport de judo pour les Jeux Olympiques de Londres.

Je suis rentré en équipe de France IFBB en compétitions fitness et body jusqu’en 2015.

Pour finir, j’ai eu la chance d’être formé à différents concepts, notamment de certains concepts Les Mills comme bodyboard, le body combat, mais également la zumba.

En 2016, j’ai décidé de créer mon propre concept de danse fitness : JayDance Fitness, en laissant le côté latino de côté, orienté plus pop, hip-hop, électro pop et des chorégraphies beaucoup plus jazz. Depuis 2017, j’ai obtenu la licence pour former d’autres profs ! »

 

Parle-nous de ton cursus à IRSS.

« Alors en fait, moi j’ai un BPJEPS AF Activités de la Forme, à l’époque c’était AGFF: Activités Gymniques Forme et Force avec une double mention : musculation et cours collectifs.

La musculation est la base quel que soit le sport.

Et les cours collectifs, m’ont permis d’acquérir une approche de « cours spectacle » face au public lors des cours de gym.« 

 

Que penses-tu du forum de l'emploi ?

« Je n‘en pense que du bien ! C’est une occasion déjà pour nous, en tant qu’anciens d’IRSS, de nous retrouver dans des conditions différentes, même si je continue à travailler régulièrement avec IRSS en tant que juré d’examen ou en tant qu’intervenant ponctuel.

C’est l’occasion aussi de rencontrer les élèves et futurs élèves dans des conditions différentes, et de pouvoir répondre à des questions qu’ils se posent sur le métier, sur le marché et sur la diversité aussi de notre métier.« 

 

Que penses-tu de l’apprentissage ?

« Je trouve ça très bien. Personnellement, j’en ai fait. Mon entreprise en a bénéficié dans d’autres domaines comme la communication.

Ça a été intéressant pour nous car ça nous a permis aussi de développer notre activité.

Pour les apprentis, c’est aussi l’occasion de rentrer dans le métier, d’être payé pour ce métier là.

Toutes ces aides entraînent une vraie relance post-pandémie au niveau des métiers du loisir et de la forme.« 

 

Parle-nous de la communication.

« À titre personnel, j’ai une formation en communication, j’ai une maîtrise d’économie en communication marketing. Donc c’est vraiment ma formation à la base le commerce, la communication.

J’ai tendance à dire que la base de nos métiers est avant tout un métier de commerçant et non pas uniquement de commercial.

Il y a vraiment ce côté humain plus que purement théorique. Et la communication aujourd’hui est indispensable au développement, quelle que soit la filière dans laquelle on va s’engager dans les métiers de la forme.

Un coach sportif aujourd’hui, il a beau être d’excellent, si personne ne le sait, il ne pourra pas travailler.

Et pareil dans des concepts comme le mien par exemple, je forme des futurs licenciés qui ont besoin de communiquer derrière sur leur savoir faire. Et pour cela, ils ont besoin de moyens de communication que la plupart des franchises aujourd’hui mettent à leur disposition.« 

 

Des conseils à donner aux futurs coachs sportifs ?

« Oui, garder leur enthousiasme et leur passion. Parce qu’avec les années, c’est finalement ça qui nous tient vraiment : la passion.

Moi aujourd’hui, je reste un ultra passionné de sport, de danse et de contact avec le public et la scène, évidemment.

Je pense que c’est la passion qui fera la différence.

Qu’ils aillent vers leur passion s’ils ont déjà une passion hésitante, ce sera plus compliqué. Par contre, s’ils sont passionnés, évidemment, toutes les portes s’ouvriront à eux sans aucun problème.« 

 

Nous remercions Jérôme, ancien élève d’IRSS Cholet, de nous avoir accordé cette interview et lui souhaitons bon courage dans la poursuite de son projet.

 

Découvrez l’interview de Jérôme Lemesle, fondateur de JayDance Fitness en vidéo !

 

 

Pour en savoir plus nos formations Sport : 

Prépa Sports
BPJEPS AF – Activités de la Forme


Suivez-nous sur nos réseaux sociaux : FacebookInstagramTwitter, TikTok et Linkedin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

S'inscrire S'inscrire