Vous vous apprêtez à passer un entretien d’admission aux concours ? Pensez à préparer votre présentation !

Lors des oraux d’admission des concours d’entrée en formation d’Orthophonie, d’Orthoptie, d’Éducateur Spécialisé, de Moniteur-Éducateur, d’Assistant de Service Social ou d’Éducateur de Jeunes Enfants, il est fréquent que le jury pose au candidat une première question qui semble simple au premier abord : « Pouvez-vous vous présenter s’il vous plaît ? » Se présenter, vaste programme… Par où commencer ? Que faut-il évoquer ? Bon nombre de candidats se sentent désemparés face à cette consigne. Voici quelques conseils qui vous aideront à préparer cet étape critique de l’entretien.

Se présenter n’est pas si facile qu’il y paraît car il faut trier, hiérarchiser, ordonner et développer des informations qui nous concernent selon une cohérence qui donnera tout son sens à la candidature. Quels points de mon parcours retenir ? Quels traits de ma personnalité mettre en avant ? Quels aspects de mon projet seront dignes d’intérêt pour le jury ? La réponse à ces questions n’est pas systématique, évidente, valable pour tous et toujours. Pour tout dire, il n’existe pas de recette simple applicable pour chaque circonstance. Toutes les présentations sont possibles à partir du moment où elles sont cohérentes (projet, parcours et personnalité formant un tout pertinent) et surtout qu’elles donnent satisfaction au jury. Différents éléments peuvent s’organiser dans le portrait d’un individu. Il faut cependant respecter des principes clés pour éviter les « sorties de route ».

Il ne faut confondre CV et présentation

Si le jury voulait un simple CV, il vous l’aurait demandé. Une présentation est l’occasion d’aborder de nombreux thèmes qui ne sont pas présents dans un CV. Elle doit vous permettre de parler de votre personnalité, de donner des exemples pour témoigner de votre vécu… C’est-à-dire de vous raconter afin de permettre au jury de commencer à vous connaître et de préparer les questions qu’il posera ensuite. Cette introduction oriente le reste de l’entretien, elle revêt une importance particulière qui justifie de la préparer afin de ne pas perdre le jury dans un propos décousu ou anecdotique.

Appuyez-vous sur un schéma valable pour chaque situation d’entretien

La durée de la présentation est très variable. Lors de votre oral, il faudra vous adapter à la demande de vos jurys. Certains vous laisseront prendre dix minutes pour cela, quand d’autres ne vous accorderont qu’un bref moment. Il est donc inutile de rédiger entièrement une présentation qui vous enfermerait dans une durée et un discours que vous seriez tenté de mémoriser.

Agir ainsi, c’est oublier que le fait de se préparer à un oral ne signifie pas apprendre par cœur un discours valable partout et tout le temps mais plutôt s’informer et réfléchir pour faciliter l’expression de sa pensée.

Élaborer un schéma avec les thèmes que vous souhaitez aborder et les liens qui vous permettent de passer d’une idée à l’autre sera suffisant. Une fois votre schéma défini, essayez de vous entrainer à vous présenter en développant plus ou moins vos propos.

Repérer les éléments susceptibles d’intéresser vos interlocuteurs

Il n’y a pas de méthodologie obligatoire à laquelle se conformer, certains éléments étant pertinents pour un candidat et inutiles pour un autre, mais il faut parvenir à construire une présentation exprimant tous les éléments que vous souhaitez faire connaître au jury. Ce monologue initial est l’occasion pour vous de dire ce qui vous tient à cœur, profitez-en !

Généralement, la présentation commence par des éléments concernant votre état civil et votre origine géographique. Ensuite, il est intéressant de penser à évoquer vos loisirs car si vous ne le faites pas dès le début de la rencontre, il pourra être difficile de trouver une autre occasion d’évoquer vos passions et centres d’intérêt alors que ce sont des éléments qui aident le jury à vous connaître, à savoir ce qui vous intéresse en dehors de votre envie d’exercer ce métier et ce sont de potentiels outils pour votre travail futur.

Ensuite, vous pourrez évoquer votre parcours scolaire notamment le baccalauréat obtenu et vos études post-bac. Pensez bien à justifier vos choix.

Pour vous présenter de façon complète, il ne faudra pas oublier d’évoquer votre personnalité. Plutôt qu’une liste de qualité, le jury appréciera que vous puissiez démontrer, par des exemples, comment vous réagissez dans diverses situations, quelles sont les aptitudes que vous savez mobiliser et les valeurs qui vous animent. 

Ainsi, tout en présentant vos expériences professionnelles, bénévoles ou personnelle vous aurez l’occasion de dresser votre profil psychologique dans un propos construit et cohérent. Vous n’êtes pas tenu de suivre un ordre chronologique : certaines expériences peuvent être passées sous silence quand d’autres, éloignées dans le temps, peuvent être citées simultanément afin de faire ressortir un aspect de votre personnalité.

L’évocation du métier et des motivations qui s’y rattachent sera la dernière partie de votre présentation car vous ne pouvez vous résumer à votre projet professionnel.

Voici le début d’un schéma de présentation afin que vous puissiez visualiser le travail à réaliser.

Bien sûr il s’agit d’un schéma lacunaire, simplifié, et qui ne tient pas compte des finalités spécifiques au concours préparé (on n’insiste pas sur les mêmes points en orthophonie, en orthoptie ou en carrière sociale). Mais son élaboration, adossée à une préparation spécifique pour développer chaque point sur simple demande du jury, s’avère d’une redoutable efficacité.

Cette astuce que constitue la structuration du schéma de présentation est travaillée et utilisée, parmi de nombreux autres outils, aux étudiants préparant les concours sociaux ou les concours d’orthophonie ou d’orthoptie à IRSS. L’ensemble du travail qu’ils fournissent durant les cours de préparation aux épreuves orales dispensés chaque semaine leur permet de faire face avec sérénité aux différentes demandes des jurys le jour J. Les taux de réussite très élevé chaque année et dans toutes les filières témoignent de la satisfaction qu’ont les jurys à rencontrer des candidats qui ont une pensée claire et structurée et une réflexion approfondie sur eux-mêmes et leur orientation.

Commentaires

  1. Bonjour, j’ai envoyé mon dossier à l’IRSS de Cholet pour faire une demande de prépa avec pour objectif de faire une formation en ergothérapie. J’aimerai savoir les délais en cas de réponse positive pour être admis en prépa merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire S'inscrire