Sensibilisation au handicap visuel pour les élèves en prépas paramédicales

Durant un après-midi, des bénévoles de l’association « Les Chiens Guides d’Aveugles de l’Ouest » sont intervenus auprès des élèves en prépa ergothérapeute, orthoptiste et auxiliaire de puériculture pour une sensibilisation au handicap visuel avec différents ateliers : parcours avec un chien guide, parcours avec une canne, initiation au braille… Ces élèves, une fois professionnels, pourront côtoyer un public en situation de handicap visuel. Connaître les aides et les techniques destinées à la compensation de la baisse ou de la perte de cécité permet de mieux appréhender les situations et d’accompagner les patients dans leur épanouissement.

Le chien guide 

Lors de cet après-midi, les élèves ont effectué un parcours les yeux bandés avec les deux chiens guides présents, Elios et Jo. Il faut noter que les chiens guides ne sont pas réservés aux personnes aveugles. Ils sont attribués à toutes les personnes atteintes d’une déficience visuelle affectant leur mobilité. Un chien guide a reçu une éducation spécifique pour guider les personnes non-voyantes ou malvoyantes. La présence d’un chien leur permet de se déplacer plus vite et plus facilement, de profiter de la ville en toute confiance ; le chien est aussi un formidable vecteur de communication et permet d’entrer en contact avec les autres. Dès la naissance, le chien est habitué à la présence humaine. Progressivement, il passera ses journées à l’Ecole des chiots où il sera pris en charge par un éducateur canin. Le week-end, il sera en famille d’accueil. L’éducation porte sur l’obéissance, l’évitement des obstacles (y compris ceux en hauteur), les traversées de rues, les trottoirs et les routes de campagne, les passages protégés, les ronds-points, les portes, les escaliers, l’usage des transports en commun… Par la suite, un stage de deux semaines est consacré à l’apprentissage commun, sous l’égide de l’éducateur : la première semaine à l’École, en terrain connu par le chien, et la deuxième semaine au domicile de la personne déficiente visuelle où le chien s’adapte à sa nouvelle famille et à son nouvel environnement. L’équipe se soude progressivement au cours des mois suivants et bénéficie du suivi régulier de l’éducateur.

Le braille

L’atelier « braille » a permis aux élèves d’apprendre à écrire leur prénom et de rédiger quelques phrases. Le principe du braille est d‘utiliser le sens du toucher pour l’écriture et la lecture au moyen de points en relief. Cet outil est un moyen de communication pratique pour les personnes aveugles. Il existe des livres en braille couvrant à peu près tous les sujets, des mathématiques à la musique, en passant par l’architecture sans oublier la littérature.

 La canne électronique

Afin d’élargir les services proposés aux personnes déficientes visuelles, il existe des cannes blanches électroniques sur lesquelles est fixé un boîtier.Adaptée aux déplacements extérieurs et intérieurs et basée sur une technologie infrarouge associée à un faisceau laser, la canne blanche électronique permet l’anticipation d’obstacles jusqu’à 15 mètres. Elle permet de signaler un obstacle à son utilisateur par des vibrations d’intensités différentes. Cette détection d’obstacles se fait à hauteur des genoux (poteaux, voitures, passants) jusqu’à hauteur de visage (volets ouverts, panneaux de signalisation trop bas, rétroviseurs). Tout ce qui peut se trouver en dessous de la hauteur des genoux est ressenti grâce à l’extrémité de la canne classique. Ainsi, cette canne blanche électronique est une aide au déplacement, car elle anticipe les futurs chocs présents sur le parcours.  Elle favorise ainsi la perception et la représentation de l’environnement, car les notions de distance et de profondeur sont dès lors accessibles aux personnes déficientes visuelles. Cet outil apporte à la personne sécurité, aisance et confort de déplacement afin d’atteindre une démarche fluide et naturelle.

L’enfant déficient visuel 

Les auxiliaires de puériculture peuvent côtoyer des enfants en situation de déficience visuel. Des jeux et activités sont proposées à ce public. Les activités, avec l’enfant déficient visuel, porteront sur les autres sens, comme le toucher par exemple. Les formes, les odeurs et les sons seront alors des éléments moteurs dans le développement de l’enfant. Il existe ainsi des pâtes à modeler senteur, des boites à sons, des jeux de Mémory tactiles, le loto des saveurs, les lettres rugueuses en bois… Ce sont des activités ludiques qui vont permettre à l’enfant de s’épanouir. Il existe aussi des livres reliefs et des meubles adaptés qui vont favoriser le développement du bébé.

Le rôle des professionnels auprès des patients atteints de basse vision

Chaque professionnel a son importance dans accompagnement des patients. Les orthoptistes constituent une première démarche de rééducation. L’orthoptiste basse vision va stimuler l’enfant pour lui permettre de se constituer une « banque d’images » sur laquelle s’appuieront la réflexion, l’analyse, la vérification d’hypothèses, la déduction… pour aboutir à l’envie de voir, au plaisir de regarder, à une meilleure compréhension de l’environnement et à la volonté d’agir.   L’ergothérapeute, quant à lui, va travailler sur les facteurs personnels du patient (par exemple, par l’enseignement de stratégies pour utiliser la vision résiduelle), de modifier l’activité (utiliser des livres sonores plutôt que le format papier), ou d’adapter l’environnement (modifier l’éclairage ou alors utiliser un autre moyen, comme une loupe). L’intervention en ergothérapie a pour objectif d’améliorer la qualité de vie pour la personne et de l’aider à retrouver de l’autonomie dans les activités qui lui sont importantes. Enfin, l’auxiliaire de puériculture va utiliser les jeux et activités adaptées à l’enfant déficient visuel afin qu’il puisse s’ouvrir au monde, développer la confiance en soi et vivre en collectivité de manière sereine.

Pour en savoir plus 

La prépa Orthoptiste

La prépa Ergothérapeute 

La prépa Auxiliaire de Puériculture

Le site internet des Chiens Guides d’Aveugles de l’Ouest 

Suivez-nous sur nos réseaux sociaux : FacebookInstagramTwitter et Linkedin

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire S'inscrire

Pendant cette période, vous pouvez nous contacter par mail, ou par téléphone de 9h à 13h et de 13h30 à 16h.